Au Cimétière de Donka, préparation d'un corps pour un enterrement sécurisé Selon le chef du quartier, ce défunt a était agonisant depuis le samedi, le 115 (numéro vert) et tous les autres contacts ont été joints sans que la personne ne bénéficie d’un secours. C’est seulement le mardi qui a suivi, après sa mort, que la croix rouge est allée ramasser le corps…

Le chef du quartier et les populations n’étaient pas satisfaits : « Vous nous dites de ne pas nous approcher des malades suspects et des corps et vous refusez de venir quand on vous appelle », reprochait le chef du quartier de Dixinn Pharma-Guinée à la croix rouge.

– « Nous ne sommes pas le 115, ni MSF, ni OMS, nous sommes croix rouge… », essayait de justifier le chef de l’équipe de la croix rouge…

« On vient de m’informer que le corps que nous avons déposé hier est en état de putréfaction… Où est-ce qu’on va mettre le corps là ? », interroge à son tour le chef de la délégation de la croix rouge, expliquant que les autorités locales auraient dû aménager un endroit où les agents de la croix rouge pourraient enterrer le corps…

La croix rouge et le chef du quartier de Dixinn PharmaGuiné

« J’ai Ebola ! », dit ce jeune qui se fait bousculer par des agents de la sécurité :

Un suspect d’Ebola meurt entre les tables des vendeurs de Madina Pharma-Guinée :

Un corps retrouvé à Madina Pharma- Guinée

Récupération du corps entre les tables à Madina, Pharma-Guinée :

Fin de la préparation du corps à Madina, Pharma-Guinée :

Arrivée du corps du suspect d’Ebola à Donka, Conakry :

La prière sur un autre mort, celui-là confirmé d’Ebola à Donka, Conakry :

Le débarquement du corps du défunt d’Ebola du véhicule de la Croix rouge au Cimetière de Cameroun pour l’enterrement sécurisé :

Arrivée du corps du défunt d’Ebola au Cimetière du Cameroun :

 Des vidéos réalisées par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

Commentaires