« Tous les complots sous Sékou Touré étaient réels. Des Guinéens ont créé un front pour prendre des armes contre la Guinée. Moi-même, j’étais considéré comme un anti guinéen… Mais, Diallo Tely a été victime de la guerre de succession », a notamment dit Mory Sanda Diakité.

« 26 ans, j’étais avec des nobles en France et j’étais déjà riche. Puis, j’ai appris que mes parents vivaient difficilement… Avec toute la fortune que j’ai, je me dis que le fondateur de la Gendarmerie (c’est-à-dire mon père) n’a même plus à manger, il fallait que je rentre pour l’aider… Et, il se trouve que Sékou Touré avait décidé d’ouvrir le pays. Je suis revenu en Guinée sur invitation du ministre Ismaél Touré en charge du domaine de l’économie et des Finances. Il m’a invité officiellement et j’ai été reçu comme un prince… », a indiqué monsieur Diakité.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous et en vidéo l’interview de Mory Sanda Diakité :

Facebook Comments

Guineematin