L’ONG Pottal Fii Bhantal Fouta regroupe des compatriotes vivant aux Etats Unis d’Amérique. Elle compte en son sein une jeunesse très active qui œuvre sans relâche pour l’atteinte des objectifs du mouvement. Pour parler des activités initiées par cette jeunesse de Pottal Fii Bhantal Fouta, le correspondant de Guineematin.com à New York a rencontré l’un de ses responsables, en l’occurrence Thierno Oumar Sow. Il a notamment été question du récent dîner gala organisée par la structure, engagée à accompagner leurs compatriotes restés au pays.

Guineematin.com : vous organisez chaque année ici à New York un diner gala. Quelles sont vos motivations ?

Thierno Oumar Sow : mon équipe de la jeunesse de Pottal Fii Bhantal Fouta, des jeunes leaders et entrepreneurs de la communauté guinéenne, organise cet évènement pendant chaque vacance ici à New York. Cette idée de faire ce dîner gala au sein de notre communauté est venu d’une initiative entre mes amis, Alpha Diallo, Amadou Sall (paix a son âme) et moi-même. Elle vise à trouver quelque chose où notre communauté peut se rencontrer sans que ce ne soit une soirée dansante, une manifestation ou mobilisation politique. Nous venons de faire la 3e édition au début de ce mois de Septembre 2017.

Guineematin.com : quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés ?

Thierno Oumar Sow : l’objectif principal est de rassembler les jeunes de la communauté, pour se connaitre afin de s’entraider, leur faire comprendre combien il est important d’aider sa communauté, de participer à son développement. Des jeunes leaders et entrepreneurs qui avaient fait connaissance lors du premier gala travaillent aujourd’hui ensemble. L’évènement a réellement permis à beaucoup de jeunes de se créer des relations à travers les Etats-Unis. Moi par exemple, j’avais eu l’honneur de participer à une réunion du président Barack Obama à New Jersey à cause d’une relation que je me suis créée à travers ma participation à des organisations. Nous encourageons la jeunesse à aider les membres de notre communauté dans la recherche de financement de scolarité ainsi que de bonnes écoles pour les études supérieures de leurs enfants. Nous comptons aussi nous impliquer dans la lutte contre les violences faites sur les femmes, l’éducation et encourager la scolarisation des jeunes filles en Guinée. Chaque année, un thème sur lequel on doit conférer est choisi. Cet évènement a déjà beaucoup apporté à la communauté et nous comptons aller à l’échelle supérieure tous les ans.

Guineematin.com : de quels moyens disposez-vous pour y arriver ?

Thierno Oumar Sow : nous comptons sur les contributions individuelles des organisateurs et de toutes les bonnes volontés, ainsi qu’au soutien de l’ONG Pottal Fii Bhantal Fouta au nom de laquelle nous organisons l’évènement.

Guineematin.com : avez-vous d’autres ONG qui vous apportent un soutien matériel et financier ?

Thierno Oumar Sow : non, pour l’instant il n’y a pas un soutien de ce genre. Mais, cela est dans les objectifs futurs du Gala.

Guineematin.com : ce diner gala est-il un moyen de faire une levée de fonds ? Si oui, à quoi sont destinés les fonds récoltés ?

Thierno Oumar Sow : le premier gala a été gratuit. C’était la première prise de contact, les gens sont venus manger et nous avons conféré. La deuxième fois, les gens qui sont venus ont contribué à volonté. Et à la troisième édition, il y a eu des tickets d’entrée et des contributions volontaires. Les fonds récoltés pour cette 3ème édition de septembre 2017 seront destinés soit à l’éducation, à la lutte contre les violences faites sur les femmes en Guinée. Mais, nous n’avons pas encore décidé ce qui sera fait concrètement.

Guineematin.com : avez-vous déjà des relations en Guinée avec lesquelles vous travaillez ?

Thierno Oumar Sow : oui du côté de l’éducation. Mais, pour les violences sur les femmes, nous sommes entrain d’en créer. Nous avons beaucoup d’ONG dans ce cadre en ligne de mire.

Guineematin.com : quel est votre mot de la fin ?

Thierno Oumar Sow : je commencerai par remercier la direction de Pottal Fii Bhantal Fouta de New York et tous les membres. Mes remerciements vont également à l’équipe organisatrice, à toute la jeunesse de la Diaspora guinéenne aux Etats-Unis pour leur disponibilité à aider à la réussite de l’évènement ainsi qu’à tous les dirigeants des organisations régionales et sous-régionales, les représentations des partis politiques, les femmes et les sages. Nous encourageons tout un chacun à supporter cet évènement qui je crois, dans l’avenir, apportera beaucoup à la communauté guinéenne de l’extérieur comme de l’intérieur.

Propos recueillis à New York (USA) par Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tél.: 646 591 2659