new york_1_0Un médecin qui a travaillé en Guinée avec l’ONG Médecins sans frontières a contracté le virus et a été placé en isolement dans un hôpital de la ville. Le maire de New York appelle ses concitoyens à ne pas s’alarmer.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Craig Spencer, 33 ans, s’est lui même placé en isolement dès qu’il a ressenti une forte fièvre, jeudi 24 octobre, afin de limiter les contacts. Ce médecin de Harlem qui était en Guinée avec MSF a pris le métro mercredi soir. Il est allé jouer au bowling à Brooklyn et à même fait un jogging dans la journée.

Il a été hospitalisé avec plus de 39°C de fièvre et des douleurs abdominales. Des examens approfondis ont été menés au vu de « ses récents voyages, des symptômes et de son travail passé », ont expliqué les autorités sanitaires new-yorkaises. Il a été immédiatement placé en quarantaine à l’hôpital Bellevue de Manhattan, l’un des cinq établissements spécialement préparés pour gérer les éventuels cas d’Ebola à New York. Les autorités new-yorkaises ont également placé en quarantaine trois personnes qui ont été en contact direct avec lui, sa fiancée et deux de ses amis.

La ville est bien préparée contre Ebola, a affirmé le maire de New York Bill de Blasio. Il assure que les New-Yorkais n’ont aucune raison de s’alarmer : « Ebola ne se transmet pas facilement. Être dans la même rame de métro ou habiter à côté de quelqu’un qui a le virus Ebola ne vous met pas en danger. Ebola se transmet seulement par contact avec le sang ou liquides corporelles d’une personne infectée, pas par un contact ordinaire. »

Craig Spencer est le neuvième cas d’Ebola soigné aux Etats-Unis. A l’exception du Libérien Thomas Duncan diagnostiqué trop tard, toutes les personnes traitées sur le sol américain ont survécu au virus.

 rfi.fr

http://www.rfi.fr/ameriques/20141024-premier-cas-ebola-confirme-new-york-etats-unis-virus-spencer/

Commentaires