MarchéL’administrateur du marché de la sous-préfecture de Ninguélandé (préfecture de Pita) dénonce un bilan négatif du  »maire » de la commune rurale et parle de la mise en place d’un comité de gestion des biens publics par l’ensemble des districts de la commune rurale, a appris Guineematin.com

Hier, mardi 26 août, de nombreux citoyens venus des 11 districts de la commune rurale de Ninguélandé, dans la préfecture de Pita (région de Mamou), se sont retrouvés au centre  de la collectivité pour lancer une vaste campagne d’assainissement et de nettoyage systématique du marché de la localité, envahi par des saletés et des vendeurs de chanvre indien, a appris Guineematin.com

Selon l’administrateur de ce marché, le  Capitaine Mamadou Baïlo Barry, officier du Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) à la retraite, la rencontre de ce mardi a permis de dresser un bilan négatif de l’actuel maire de la commune rurale de Ninguélandé, monsieur Baïlo Nyinkan, installé l’année dernière à la tête de cette collectivité rurale, suite à un soulèvement populaire qui avait débarqué le maire élu, Souleymane Bah.

Les représentants des différents districts de Ninguélandé ont décidé alors de se retrouver au chef lieu de la commune rurale demain, jeudi 28 août 2014, pour la mise en place d’un comité de gestion des ressources de la collectivité.

Diallo Idrissa pour Guineematin.com

Facebook Comments