Le foncier guinéen aura-t-il son ‘’changement’’ ? Un décret du chef de l’Etat, lu ce vendredi soir à la radio nationale, vient de suspendre « jusqu’à nouvel ordre, sur toute l’étendue du territoire national, les commissions foncières et domaniales ou toutes structures assimilées, crées au niveau des préfectures et des communes »…

Le foncier guinéen est très mal géré, mais également très souvent utilisé dans les ‘’combats’’ politiques. On est souvent bon ou mauvais occupant, selon qu’on soit d’un bord politique ou un autre…

A rappeler qu’un tout autre décret a opéré des mutations au ministère de la Ville, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction.

Commentaires