visite dans la famille en quarantaine (1)Malade à Pita, une personne aurait emprunté un menu bus (transport public) pour venir à Conakry. Ayant vomis en cours de route, probablement sur certains passagers qui ignoraient de quoi souffrait leur compagnon, ce jeune garçon décédera à l’hôpital peu après son arrivée à Conakry, a expliqué le député uninominal de Pita au téléphone de appris Guineematin.com ! 34 de ses proches, qui peuvent avoir été en contact avec ce défunt, sont mis en observation au village de ce jeune (à  Wansan, dans le Timbi). Aujourd’hui, nul ne sait ce qui adviendra au chauffeur du minibus, ni aux passagers qui ont voyagé avec ce malade dont ils ignoraient le statut dans les conditions qu’on peut imaginer avec les Magbanas…

Par ailleurs, un tout autre contact, une jeune fille cette fois, qui était en observation à pita (avec 25autres personnes contactes), a présenté des signes et se trouve maintenant à l’hôpital préfectoral de Pita, laissant l’inquiétude chez les 25 autres cas de contact à Sanloubhè. Encore préoccupant, c’est le manque criard de moyens à l’hôpital pour bien s’occuper des patients.

C’est pourquoi, s’inspirant de la rapide maîtrise de la propagation du virus à Télimélé grace à la mobilisation des fils ressortissants et résidents, sous la houlette de la Coordination internationale pour le développement de Télimélé, l’élu uninominal de Pita, lance un cri de détresse à l’endroit des autorités, des ressortissants et amis de Pita à se donner la main pour stopper l’élan de contamination déjà inquiétant.

Ainsi, l’honorable Diouldé Sow- qui a suspendu ses vacances pour rentrer à Pita afin de lutter efficacement contre l’épidémie Ebola-  appelle à des actions d’urgence. Le député annonce l’ouverture d’un compte bancaire et appelle à la solidarité de tous avant qu’il ne soit trop tard.

Voici, le projet de l’honorable Sow :

Projet de Riposte à Ebola à Pita

Vision :                                       Zéro nouveau cas d’Ebola à Pita

Période de mise en œuvre :   Août – Octobre 2014

Zone de couverture :                12 Communes Rurales et Urbaines de Pita

Principaux axes d’intervention :

–   Information, éducation des populations de Pita sur les mesures préventives d’Ebola (Radio locales, Communication de masses et interpersonnelle, etc.) ;

–   Formation des syndicats des transporteurs dans les gares routières et détenteurs des lieux publics, les détenteurs, les promoteurs des restaurants ;

–  Mise en place des laves mains et des points de distribution de chlore dans les lieux publics, restaurant etc.

–  Sensibilisation dans les Mosquées à travers les Imams

–  Appui au District Sanitaire dans l’identification et le suivi des contacts

– Distribution des kits (Javel, Savon, Posters, Déplient etc.) dans les communautés et lieux publics

-Distribution des denrées alimentaires aux familles des personnes en observation (malades, contacts en isolement)

Stratégie de mobilisation des ressources :

–          Ouverture de comptes projet : Riposte Ebola Pita

–          Communication du numéro du compte aux  habitants, amis et ressortissants de Pita pour leurs contributions

Stratégies de Mise en œuvre:

–          Comité de pilotage : Sous la Coordination de l’honorable Diouldé SOW et appuyé par Elhadj Bano BAH, Khalif Général de Pita, la société civile, les transporteurs et des opérateurs économiques.

–          Points focaux des différentes Sous-préfectures (Communes)

–          Mise en place de comité communal de gestion d’Ebola (dans les 12 Communes)

Les numéros de comptes :

First International Bank Guinée, SA

Intitulé du compte : Riposte Ebola Pita

CODE SWITH : FIBLGNGN

Code guichet : 011.106

Compte GNF : 1008362962-87

Compte EURO : 0120115971-31

Compte USD : 0110242841-83

Un plan d’action est en cours de réalisation : sensibilisation avec distribution des produits a déjà commencé par Sangaréah, Ley Miro, Dongol Touma et Bourwal Tappé.

 

Commentaires