La nouvelle mosquée de Yembering date de la fin du 18ème siècle selon des sources orales concordantes citées par le comité d’organisation de la cérémonie inaugurale, rapporte un envoyé spécial de Guineematin.com dans la collectivité.

La nouvelle maison de Dieu de Yembering serait vieille de 260 ans, au minimum. Elle aurait été fondée par un des fils ainés de Thierno Mo Sigon, assisté d’un talibé de Karamoko Alpha Mo Labé du nom de Mâma Bakar Mo Willé.

Le site où elle est construite, précise-t-on, relève d’une ancienne jachère de riz du grand chef fétichiste Yembérinri vaincu par les troupes de Karamoko Alpha Mo Labé.

Selon des notables de la localité encore vivants : Elhadj Thierno Souragata Diallo, 96 ans, et Thierno Ousmane Kansoya Diallo, 88 ans, les premiers bâtiments étaient tous en terre battue, couverts de paille.

De leur souvenance, disent-ils, c’est la 5ème fois que cette maison de Dieu est reconstruite. L’actuel édifice remplace un autre en dur datant de 1960, où l’absence des professionnels (ingénieurs de bâtiments et architectes) a prouvé qu’elle ne pouvait plus tenir.

La présente mosquée, inaugurée ce lundi, 9 avril 2018, est implantée sur une superficie de 1.120 mètres carrés pour une surface bâtie de 583 mètres carrés contre 537 mètres carrés de surface libre.

Les travaux ont duré 16 ans 2 jours, car la première pierre a été posée le dimanche, 7 avril 2002.

Cette maison de Dieu est un bâtiment à étage de 24, 75 m de longueur et 23, 55 m de largeur. Il renferme 4 minarets de 23 m chacun et un dôme central haut de 7 m avec 6 mètres de diamètre.

Le rez de chaussée et l’étage sont respectivement haut de 4 mètres. Le soubassement a une profondeur de 2,5 cm d’épaisseur.

D’après un des techniciens de l’habitat, Abdoulaye Goumba Diallo, ce type de bâtiment est de la 2ème catégorie qui ne fait pas de calamité naturelle.

La capacité totale (intérieur et extérieur) de cette nouvelle mosquée est de 1.200 fidèles. A côté de cette infrastructure sont annexés une salle de lecture de 11,50 m sur 9,50m ; deux blocs de latrines de 10 cabines et une morgue.

Grâce à un groupe électrogène l’eau d’un forage coule régulièrement dans tous les robinets. L’éclairage intérieur et extérieur de la mosquée et la sonorisation sont supportés par des panneaux solaires.

Le coût total de la mosquée est estimé à 4 milliards 500 millions de francs guinéens mobilisés par les fils résidents, les ressortissants de Yembéring en Guinée, à l’extérieur et certaines personnes de bonne volonté.

Depuis la Mosquée de Yembéring, Alpha Koubia Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin