Les manifestations contre le manque du courant électrique dans certaines localités de la commune urbaine  sont devenues récurrentes ces derniers jours dans la préfecture de Kindia. Après les quartiers Tafory et Gangan le vendredi dernier, ce sont les citoyens de Koliady et environs qui sont descendus dans la rue ce lundi 29 août 2016 pour barricader la principale route qui relie leur quartier aux autres localités du centre ville de Kindia. L’objectif de cette protestation est une réclamation du courant électrique dans leur localité qui est plongée dans une obscurité depuis plusieurs années maintenant.

Depuis 6 heures du matin, les  protestataires de Koliady 2 et certaines parties de  Dar-Es-Salam et Ganda Wawa  se sont donnés rendez-vous au pont pour bloquer toutes les entrées et sorties des localités concernées pour exiger aux autorités de Kindia la fourniture du courant dans un bref délai.

« Nous sommes sortis aujourd’hui pour demander aux autorités de Kindia de ramener le courant chez  nous à Koliady 2 qui ravitaille la ville de Kindia, en sables, granites. Et même le grand dépotoir de cette commune se trouve chez nous. Malgré tout cela, les responsables de Kindia n’ont aucune considération pour nous. Le courant a quitté ce quartier y a plus de 10 ans. Et, maintenant, tant que la situation là n’est pas réglée, nous allons rester ici… », a notamment déclaré Fatoumata Soumah, trouvée parmi les manifestants.

Pour Alya Camara, un autre manifestant trouvé sur place par Guineematin.com, l’existence même de ce problème d’électricité traduit le manque de volonté des autorités. « Depuis que je suis né, l’affaire de courant n’est pas réglée ici. Chaque année, les gens nous disent de faire de caniveaux pour nous offrir des hautes tensions ; mais, c’est toujours les mêmes fausses promesses. Et, les autres quartiers d’à côté qui ont le courant, même le téléphone ça ne peut pas charger. Donc, nous sommes ici. Et, nous ne quitterons pas tant qu’on ne verra pas les ampoules allumées », a-t-il promis.

Du matin jusqu’au moment où le reporter de Guineematin.com quittait les lieux (18 heures), aucun responsable ne s’est rendu sur les lieux. Et, du côté de la société électricité de Guinée (EDG), c’est silence radio.

A  retenir que la manifestation de Gangan du vendredi dernier a porté fruit, puisque le transformateur que les manifestants réclamaient est arrivé. Il ne reste maintenant que son installation sur place. Une réaction qui ne pourra que faire rêver les jeunes de Koliady 2, en se disant qu’avec les manifestations, les autorités finiront bien par régler leur problème.

A suivre !

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél. : 620 74 80 10

 

Facebook Comments