Le rond point de la gendarmerie à côté de la BICIGUI

Le rond point de la gendarmerie à côté de la BICIGUI de N’zérékoré 

Les autorités administratives de N’zérékoré étaient devant la population ce dimanche 31 août 2014 pour faire le point sur les manifestations de jeudi et vendredi dans la ville, a assisté Guineematin.com sur place.

C’est la maison des jeunes qui a servi de cadre à ce meeting d’information et de sensibilisation qui a regroupé l’ensemble des couches socioprofessionnelles de la préfecture. Le moins que l’on puisse dire est que les autorités sont fatiguées des «agitations» des jeunes du quartier Dorota.

Dans son intervention, le Préfet, Aboubacar M’Bopp Camara, a déclaré la guerre à ce quartier en ces termes : «Depuis que je suis à N’zérékoré, tous les faux problèmes viennent de Dorota. Je vais en guerre contre les délinquants de Dorota. S’il y a couvre feu, c’est pour eux et non pour vous (résidents d’autres quartiers ndlr) ». La preuve est qu’ils (jeunes de Dorota ndlr) sont partis vous provoquer, mais vous avez refusé de les suivre et ce couvre feu se poursuivra».

Le préfet, avec un ton ferme, s’est également attaqué à certains confrères de Conakry qui, selon lui, ne donneraient pas de la bonne information. «Il y a des journalistes à Conakry qui disent aussi du n’importe quoi sur moi ! Mais, je ne répondrai pas », a t-il laissé entendre.

Aboubacar M’Bopp Camara assume pleinement tous les actes qu’il pose. «Je répondrai de tous mes actes. Si je suis fautif, qu’on me punisse», a déclaré le premier magistrat de la préfecture de Nzérékoré, tout en promettant que la lumière sera faite sur cette affaire et les auteurs seront punis devant la loi. A partir de la semaine qui s’annonce, des domiciles seront fouillés pour retrouver des armes et cette opération, selon le préfet, n’est dirigée contre personne…

Amara Condé de N’zérékoré pour Guineematin.com

Facebook Comments