Comme annoncé dans une précédente publication de Guineematin.com, les populations de la région de la Guinée forestière se sont fortement mobilisées à la Maison des jeunes de Lola pour rendre un vibrant hommage au patriarche, feu Nougo Doré, avant de le raccompagner à sa dernière demeure le vendredi dernier, 31 août 2018.

Hormis les citoyens de la région et particulièrement ceux de la préfecture de Lola, la cérémonie funéraires a enregistré la présence d’une importante délégation des autorités centrales, conduite par le Général Boureima Condé, qui a représenté le président Alpha Condé à Lola. Il y avait également plusieurs autres personnalités dont les ministres Boureima Condé, Fréderic Loua, Domani Doré, Rémy Lamah… Des hauts cadres de l’administration au niveau régional, notamment les préfets de Macenta, de N’zérékoré, de Beyla et de Yomou. De la coordination des sages de la Guinée forestière, etc.

Prenant la parole lors de la cérémonie funéraire, le Général Boureima Condé a non seulement magnifié l’humilité et la grandeur du défunt ; mais le ministre a surtout salué l’amitié qui liait feu Nougo Doré au président de la République, le professeur Alpha Condé.

« Si le président avait pu, il serait présent aujourd’hui à Lola », a juré le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation. « Vous savez ? Monsieur le président le dit partout : la porte d’entrée de mon parti, c’est Lola ! Quand on parle de porte d’entrée quelque part, c’est qu’il y a eu des hommes, des femmes, des jeunes qui se sont prêtés à la réception du message que vous véhiculez, le vieux Nougo Doré était de ce mouvement. Le patriarche Nougo Doré était un maillon important de la chaine de la sagesse, de la paix et de l’unité nationale en Guinée », a ajouté le Général Boureima Condé.

« Monsieur le président de la République nous a tout simplement dit de traduire devant Lola, que les funérailles c’est lui, le linceul c’est lui, le parfum c’est lui. Ce n’est pas un problème d’argent, c’est une démonstration de l’amitié d’un compagnon qu’on a perdu », a expliqué l’émissaire du chef de l’Etat, avant de tendre à la notabilité locale une enveloppe de 30 millions de francs guinéens, au nom du président, pour venir en aide à la famille.

A rappeler que le regretté patriarche, Nougo Doré, a été inhumé auprès de sa mère, feue Yaramon HONONZARA. Et, les cérémonies de sacrifice auront lieu le mardi prochain, 04 septembre 2018, à son domicile, au quartier Kpèlè-Koly.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin