Aboubacar Sylla

Sauf changement de programme, Aboubcar Sylla, ancien porte-parole de l’opposition, qui a basculé récemment dans la mouvance présidentielle, en occupant le ministère des Transports et le porte-parolat du Gouvernement, sera devant ses anciens collègues de l’Assemblée nationale ce mardi, 3 juillet 2018, pour défendre quelques uns des sept textes inscrits à l’ordre du jour, a appris un reporter de Guineematin.com qui est déjà au siège du parlement.

On apprend que le ministre d’Etat en charge des Transports se verra dans l’exercice de répondre à certaines préoccupations des parlementaires, liées notamment à l’augmentation du prix du carburant à la pompe, à l’assainissement de la ville de Conakry et singulièrement au déguerpissement au tour de la décharge de la Minière, sans oublier l’effondrement du pont de Linsan, sur la route nationale numéro Un (RN n°1), entraînant beaucoup de perturbations, y compris la perte d’une femme en grossesse au difficile passage de la déviation de Linsan.

Et, la rencontre entre Aboubacar Sylla, ancien député du groupe Libéral-démocrate du principal parti d’opposition guinéenne et ses collègues du même groupe promet d’être électrique, à un croire un responsable de l’UFDG qui s’est confié à un reporter de Guineematin.

En attendant l’arrivée du patron du parti UFC et du Département des Transports, il importe de rappeler que le programme adopté le 23 juin dernier prévoit un total de sept textes pour les débats d’aujourd’hui. Ce sont :

1. la Charte Africaine sur la sécurité routière ;

2. la Constitution de la Commission Africaine de l’Aviation civile ;

3. le Projet de loi portant Organisation Générale de l’Administration publique

4. le Projet de loi portant Code de l’Elevage et des Produits animaux ;

5. la Convention de base portant sur la Raffinerie de Guinée à Débélé et à la Mine de Bauxite de Garafiri entre la Guinée et la Société des Bauxites de Guinée S.A et SBG Bauxite and Alumina N.V, signée à Conakry pour la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite et d’une raffinerie d’alumine ;

6. l’Accord entre la Guinée et la Fédération de la Russie dans le domaine de la Coopération militaire, signé le 4 avril 2018 à Moscou.

7. l’Avenant N°01 à la Convention de Base pour le Développement, la Préparation, le Traitement, la Transformation, le Transport et la Commercialisation des minerais des gisements de fer de Kalia et la réalisation des infrastructures y afférentes.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin