Réunis en séance plénière, les députés ont examiné hier, mardi 5 décembre 2017, le volet recettes du budget 2018 de l’Etat s’équilibre, en recettes et en dépenses, à plus de 21 mille milliards avec un don de 2 mille 534 milliards. Et, les investissements sont estimés à quelques 4 mille milliards de nos francs, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Pour la première fois, le gouvernement envisage, en 2018, de supprimer la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le gaz domestique, longtemps réclamée par les défenseurs de l’environnement.

D’autres lignes de recettes ont également été accordées aux collectivités locales. Egalement, en vue d’inciter les investissements, l’Etat a réduit certaines impôts et taxes pour les entreprises, a souligné le ministre du budget, Mohamed Lamine Doumbouya…

Seulement, plusieurs députés étaient absents de la salle ! Soixante (60) ont répondu présents sur les 113 députés. Au niveau du Groupe Libéral démocrate (UFDG), il y avait moins de 10 présents sur les 37 élus. Un pourcentage presqu’identique au groupe Alliance républicaine (UFR) où il y a également peu de présents. Chez les députés de la majorité présidentielle (RPG-Arc-en-ciel), un peu plus de présents. Et, chez les non inscrits, il n’ y a eu qu’un seul présent sur les cinq.

Ce qui n’a pas empêché le déroulement des travaux, avec bien sûr l’atteinte du quorum. On apprendra que beaucoup d’élus sont dépêchés à l’intérieur du pays pour l’établissements des listes électorales dans la perspective des élections locales du 04 février prochain.

A suivre !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments