GOHA, UNICEF, sensibilisation contre Ebola, maladie, EbolaDepuis l’apparition de la fièvre hémorragique à virus Ebola, plusieurs ONG de la place mènent des actions dans le cadre de lutte contre l’épidémie. Certaines sans doute plus sérieuses que d’autres.

Parmi les acteurs connus sur le terrain, Guineematin.com s’intéresse dans cet article au GOHA, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) qui a bénéficié notamment de l’appui de son partenaire l’UNICEF. Pour comprendre ce qu’a pu poser comme actes de sensibilisation cette ONG, un reporter de Guineematin.com a échangé hier, samedi 27 décembre 2014, avec monsieur Chérif Mohamed Abdallah, le Président du GOHA.

Voici ses explications :

« Dès les premières heures, notre institution a réussi à créer des équipes de sensibilisation des populations, en commençant par le plus grand marché du pays qui est Madina, avant de se tourner vers l’intérieur du pays et les frontières.

A Madina, nous avons débuté par une sensibilisation et un dépôt des kits sanitaires où nous avons contribué nous-mêmes, les démembrements, la section GOHA de Madina, avec l’ensemble des opérateurs, on a fait des cotisations pour acheter des kits et déposer dans les différents centres commerciaux, les endroits sensibles. Quelque chose qui a été très bien apprécié par les populations », se souvient le Président du GOHA, Cherif Mohamed Abdallah.

Après ce grand marché, dit-il, son ONG a continué la sensibilisation au niveau des différentes gares routières et les marchés à l’intérieur du pays. Avec le dépôt de plusieurs kits, tout en indiquant aux populations les précautions à prendre pour leur bonne utilisation.

Revenant sur ce qui a été fait au niveau de nos frontières, le Président du GOHA a tout d’abord félicité l’UNICEF qui ne ménage aucun effort pour leur apporter un soutien dans cette lutte :

« Au niveau des frontières, avec l’appui de nos partenaire, notamment l’UNICEF que nous félicitons et encourageons, nous avons déposé plusieurs kits sur le long des frontières avec la Guinée Bissau et le Sénégal. Dans les sous-préfectures et la préfecture de Koundara. Donc, nous avons entièrement couvert les frontières de ces deux pays. Nous évoluons maintenant sur la frontière malienne. Ensuite, ce sera celle de la Sierra Leone, du Libéria et de la Côte d’Ivoire », a dit notre interlocuteur, avant de demander « à tout le monde également d’emboîter le pas à l’UNICEF pour nous aider aussi parce que ce que nous sommes entrain de faire est salutaire et nous comptons toucher toutes les frontières Guinéennes. Après, nous le ferons dans les débarcadères, les gares routières, mais aussi sur l’ensemble des marchés du pays », a ajouté le président du GOHA.

Pour conclure, Chérif Mohamed Abdallah a annoncé l’envoie très prochaine des missions de contrôle sur l’utilisation des différents kits déposés, surtout au niveau des frontières ; parce que, dit-il,  90% des activités du GOHA sont aujourd’hui consacrées à la lutte contre Ebola.

Mamadou Alpha Baldé

 

 

Facebook Comments