Monsieur Amadou Sadio Diallo         Préfet de Koubia

Monsieur Amadou Sadio Diallo
Préfet de Koubia

Des citoyens en colère venus de Télico, Madina Dondé et Niakaya ont détruit 9 cases et une maison d’habitation appartenant à un voleur de bétail domicilié à Kampa, relevant de la commune rurale de Pilimini, dans la préfecture de Koubia, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon Mamadou Alpha DIALLO, cette violence populaire est survenue dans ce village relevant du district de Niakaya il y a 3 semaines. Tout serait parti de l’arrestation d’un présumé voleur de bétail du nom de Thierno Abdoulaye DIALLO, ancien Délégué Sous-préfectoral de la jeunesse de Pilimini, actuellement en détention préventive dans les locaux de la Gendarmerie de Koubia. Mais, cette unité aurait demandé à la population victime de rechercher et mettre aux arrêts le complice du prévenu communément appelé DIABY, actuellement en fuite.

N’ayant pas retrouvé le fugitif, la population a décidé de détruire la concession de l’intéressé. Malheureusement, la foule en colère a finit par détruire 9 cases et une maison d’habitation appartenant à DIABY et à ses frères.

Suite à cet incident, le préfet de Koubia, Amadou Sadio DIALLO accompagné du Cdt de la Gendarmerie, Youssouf Dara DIALLO et d’un inspecteur de police s’est rendu à Kampa pour s’enquérir de la réalité.

Devant la délégation du préfet, le porte-parole de la population, Mamadou Diouldé BALDÉ a expliqué les raisons qui ont poussé des citoyens à détruire la concession du présumé voleur.

Vous pouvez cliquer ci-dessous pour suivre ses propos au micro de notre correspondant préfectoral Mamadou Alpha DIALLO.
Bob: destructeurs Kampa 2

Par contre, un des proches du présumé voleur en fuite, Mamadou Samba DOUMBOUYA, représentant des victimes a déploré la destruction de leur habitat avant de préciser que tous les propriétaires des cases détruites ne sont pas des voleurs. Cliquez ci-dessous pour suivre les propos de Modi Samba DOUMBOUYA.
Bob: victimes casse Kampa 1

A préciser que la population locale voudrait que les présumés voleurs soient jugés et condamnés conformément à la loi mais ne souhaite pas que ceux qui ont détruit les édifices privés soient poursuivi.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15

Facebook Comments