calb3367Dr_Saliou_015_JPG

Dr. Saliou Bela Diallo

Départ Waymark/Sabari, recrutement d’un nouvel opérateur de saisie sur un appel d’offre international, réactivation du comité de suivi et du comité de veille. Ce sont entre autres résultats du dialogue politique interguinéen ouvert le 26 juin dernier et clôturé ce samedi 5 juillet 2014. Au sortir de la salle des Actes du palais du peuple, à la fin des travaux, les principaux acteurs du dialogue se sont exprimés devant les médias. Guineematin.com vous propose ici l’extrait de la déclaration du porte parole de la mouvance présidentielle, Dr. Saliou Bela Diallo.

Dès les premiers pas, on était d’accord que Sabary- Waymarck ne puissent plus opérer avec la CENI. Puisque selon les clauses du dernier dialogue, dès après le toilettage du fichier électoral avant même l’organisation des élections, ils devaient rendre le tablier et laisser le gouvernement, les facilitateurs et les partenaires continuer le processus. A l’étonnement de la mouvance, Sabary continue à travailler avec Waymarck et la CENI. C’est pourquoi la mouvance a été la première à dénoncer ce comportement.

Au niveau du fonctionnement de la CENI, nous avons dénoncé le manque d’information, de coopération, ainsi que l’intéressement des partis politiques pour lesquels la CENI est en train de travailler. La mouvance a été la première à demander à ce que le comité de veille soit réinstallé. Donc, la mouvance a fait preuve de bonne foi. Au niveau de l’organisation des communales, la mouvance a fait une grande offre.
Facebook Comments