Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, a présidé l’assemblée générale du principal parti de l’opposition ce samedi 18 novembre 2017. Dans son discours, le président du groupe parlementaire des libéraux-démocrates a évoqué entre-autres la situation des Noirs en Libye, la chape de plomb qui s’abat en ce moment sur la presse et la question du 3ème mandat. C’était en présence de nombreux militants et sympathisants du parti, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Pour ce qui est de l’enfer que vivent les Noirs en Libye, Dr Fofana s’est dit révolté par cette situation. Il a demandé que soit observée une minute de silence à la mémoire des jeunes qui ont perdu la vie dans la traversée du Sahara jusqu’aux côtes libyennes, mais aussi pour ceux qui sont morts noyés dans la Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe. « L’UFDG condamne avec la plus grande fermeté les actes odieux d’atteinte à la dignité humaine qui se passent en Libye », a dit Dr Fodé Oussou.

Par ailleurs, le vice-président de l’UFDG a exprimé sa solidarité avec la presse privée guinéenne, engluée dans une situation sans précédent. « C’est comme ça que Mandian Sidibé a été obligé de fuir la Guinée. C’est comme ça que Chérif Diallo d’Espace TV a disparu. On ne sait pas s’il est vivant ou pas. C’est également de cette façon on s’en prend à Moussa Moise Sylla. La presse peut compter sur le soutien de l’UFDG », a promis Dr Fodé Oussou Fofana.

En ce qui concerne la limitation des mandats en Guinée, Dr Fodé Oussou dit que la Constitution guinéenne est claire sur la question. « Le nombre de mandats est limité à 2 par la Constitution. Celui qui tentera de modifier cette Constitution, trouvera l’UFDG, trouvera le peuple de Guinée sur son chemin », prévient-il.

Dr Fodé Oussou s’est également montré très critique vis-à-vis de la manière dont la Guinée est gouvernée. Selon lui, il n’y a aucune comparaison possible entre la gouvernance actuelle et celle du président Lansana Conté. « Le régime de monsieur Alpha Condé ne parvient toujours pas à sortir notre pays de la misère et de la précarité », a lancé ce bras droit de Cellou Dalein Diallo.

Alpha Mamadou Diallo pour guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments