RPG, ce samedi 30 janvier 2016L’assemblée générale du RPG arc-en-ciel s’est tenue ce samedi 08 octobre 2016, sous la présidence de l’ancien ministre, Alpha Ibrahima Keira, au siège national du parti à l’aéroport, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters. 

Trois points étaient à l’ordre du jour : le compte rendu du dialogue politique, les élections communales et la mise en place des comités d’appui pour les élections locales.

Parlant du dialogue politique, l’émissaire de la mouvance présidentielle s’est réjoui des avancées obtenues. Lansana Komara dit qu’ils ont « réussi a découpler les élections. S’ils vous disent que les élections sont couplées, ce n’est pas la réalité. Nous aurons à faire à une seule élection, c’est-à-dire les élections communales au niveau des communes urbaines et rurales. Dans les quartiers et districts, il n’y aura pas d’élection, parce qu’il n’y a aucun aucune loi sur les quartiers et les districts », a-t-il affirmé.

Ensuite, monsieur Komara ajoute qu’au niveau de chaque quartier « les partis vont faire la compétition pendant ces élections communales pour obtenir un certain nombre de voix. Le procès verbal nous servira automatiquement de base pour designer les représentants dans les quartiers, les conseillers dans les quartiers », a-t-il précisé.

Sur l’indemnisation des victimes des violences politiques le secrétaire administratif du RPG arc-en-ciel explique que: « la question est de savoir qui va identifier les victimes. Quand nos amis d’en face disent qu’ils sont victimes, nous aussi nous sommes victimes, le gouvernement aussi est victime parce que vous avez vu pendant ces manifestations, des gens qui ont pris des fusils pour tirer à bout portant sur des hommes en uniformes, il y a eu des blessés par balles. Donc, chacun est en train de tirer la couverture de son côté. Pour ce faire, il serait bon de commettre la justice à ce travail pour savoir qui a tiré sur qui, qui a perdu quoi, qu’est ce qu’il faut faire, à combien peut-on évaluer ça. C’est là-bas que le débat est maintenant. Bon, nos camarades d’en face voudraient nous sortir de cette responsabilité de l’Etat et commettre des commissions bipartites ou multipartites, pour pouvoir résoudre ce problème », souhaite-t-il.

En ce qui concerne les élections Communales, bien que le parti se réjouisse des acquis jusque-là du dialogue, le RPG est déjà en ordre de bataille. Le ministre conseil à la présidence est désigné président du Comité d’appui pour les élections locales. Sanoussy Batama Sow aura la lourde tache de mener la coordination de la campagne du parti présidentiel durant ces communales.

A peine designé, il demande aux militants de se mobiliser : « ces élections ne sont pas une élection entre le professeur Alpha Condé et Cellou Dalein, mais c’est des élections entre le président et son peuple. Il faut que nous montrions au camp d’en face que nous pouvons réaliser l’exploit des élections présidentielles de 2015. Il faut qu’on soit mobilisé pour le faire. C’est à travers ces élections que nous allons préparer les élections législatives à venir et les présidentielle de 2020. Il faut qu’on remporte par le coup KO », martèle Sanoussy BAntama Sow.

Pour réaliser cet exploit, le ministre conseiller a désigné plusieurs personnalités du parti, qui seront les points focaux dans les différentes régions de la Guinée et la capitale, Conakry.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : 00224 620848501

Facebook Comments