Alpha Condé, président de la République de Guinée

Alpha Condé, président de la République de Guinée

Comme on le sait, le président de la République de Guinée, le professeur Alpha Condé, est cité dans une affaire de corruption aux Etats Unis d’Amérique par un de ses anciens amis, Samuel Mebiane. Une situation qui révolte le vice-président de l’UFDG et président de l’opposition parlementaire, Docteur Fodé Oussou Fofana.

Dans un entretien téléphonique avec Guineematin.com, le président groupe parlementaire des Libéraux-Démocrates à l’Assemblée nationale ne pardonne pas le chef de l’Etat guinéen et son gouvernement de laisser l’image de notre pays et de notre peuple souillée de manière aussi humiliante ! « Dans un pays normal, le gouvernement allait se réunir en conseil des ministres dans les 24 heures qui suivent cette annonce. Ce n’est pas acceptable qu’on se taise face à d’aussi graves accusations », a dit le vice-président de l’UFDG.

Fodé Oussou FofanaPour Fodé Oussou Fofana, « si on ne fait pas attention avec la gestion de monsieur Alpha Condé, la Guinée risque d’être le pays le plus corrompu du monde. Sinon, quand un chef d’Etat est accusé comme ça, le gouvernement doit sortir très rapidement pour nous dire la vérité ».

Très révolté par l’annonce de cette grave accusation contre le président Alpha Condé, l’opposant guinéen a rappelé que ce n’est pas la première fois que nos dirigeants sont cités dans des affaires louches. Mais, jamais la vérité n’a été dite : « ils nous ont menti dans l’affaire de Palladino ; ils nous ont menti dans l’affaire des sept cent millions de dollars de Rio Tinto ; ils nous ont menti dans l’affaire des 150 millions d’Angola ; ils nous ont menti dans l’affaire des 10 milliards interceptés par la douane sénégalaise à Dakar, ils nous ont menti dans l’affaire du fils de monsieur Alpha Condé (Mamadou Alpha Condé, cité dans l’affaire de la corruption de la société Sable Mining par l’ONG anglaise Global Witness)… Mais, aujourd’hui, il s’agit du chef de l’Etat guinéen en personne dont le nom est cité dans une affaire de corruption. Cela veut dire que cette affaire concerne l’image, l’honorabilité, le respect et la moralité des douze millions de Guinéens ! Il faut donc que le gouvernement se bouge pour nous dire ce qu’il en est. Est-ce que monsieur Alpha Condé s’est rendu coupable de corruption ? Et, si c’est faut, qu’ils démontrent le contraire pour laver l’honneur de la Guinée dont ils n’ont aucun droit de souiller », proteste Fodé Oussou Fofana.

Insistant sur les pratiques de corruption considérée comme « normales » en Guinée, le chef du groupe de l’opposition parlementaire a rappelé qu’il y a une foule de corrompus qui sont connus et reconnus dans l’administration Condéenne. « La corruption, pendant les six (6) ans de gouvernance Alpha Condé dépasse, dix fois, cent fois, mille fois, la totalité de la corruption enregistrée pendant les 24 ans du régime Lansana Conté », a dit le vice-président de la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

D’ailleurs, Fodé Oussou Fofana estime qu’avec la banalisation actuelle, c’est comme si la corruption n’est plus un délit dans notre pays. Il a surtout dénoncé l’impunité et les récompenses accordées aux coupables  des détournements des deniers publics qui nous privent des routes et autres services sociaux de base pour aller acheter des maisons au Maroc, aux Etats Unis, en France et ailleurs avec l’argent public. « Mais, quand on a pris Mohamed Diaré, qui a participé à toute sorte de magouille pendant ses cinq ans de ministre de l’Economie pour en faire le président de la Cour des Comptes, c’est la preuve que ce régime tient à garantir l’impunité aux coupables des détournements. Pendant ce temps, la route Kindia-Conakry par exemple où on faisait une heure et trente minutes, il faut aujourd’hui quatre heures à cause de la dégradation des routes non entretenues puisque l’argent a été détourné. », dénonce encore l’ancien Directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo, qui revenait justement de la fête de l’Aïd El Kebir à Kindia.

Bref, Docteur Fodé Oussou Fofana exige la lumière sur cette affaire et refuse qu’on se taise sur une aussi grave accusation contre le chef de l’Etat guinéen. « Monsieur Alpha Condé est mêlé à la corruption ou pas ? Il faut qu’on nous le dise », exige-t-il, ajoutant que « le guinéen est pauvre, c’est vrai. Mais, il est fier. Et, monsieur Alpha Condé et son gouvernement n’ont pas le droit de nous humilier comme ça à la face du monde ».

Entretien réalisé au téléphone par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments