Conférence de presse des présidents François Hollande et Alpha Condé au Palais des Nations, Conakry« Cellou Dalein Diallo qui est assis-là est le chef de file de l’opposition », a rappelé le président guinéen, Alpha Condé, avant d’annoncer qu’il va faire déposer la semaine prochaine à l’Assemblée nationale le statut spécial du chef de file de l’opposition…

Pour François Hollande, on ne fait  pas de conférence de presse avec son opposition…

Mais, entre temps, on se demande bien ce qui justifie cette autre annonce du chef de l’Etat guinéen, alors qu’il qualifiait ses opposants de nains politiques, de petits rigolos, de petits comptables.

Alpha Condé voulait-il se moquer, voire même marginaliser Sidya Touré, qui était assis côte à côte avec Elhadj Cellou Dalein Diallo, l’heureux élu de cet après-midi, le leader de l’UFR étant considéré comme étant la troisième force politique du pays ; mais qui a l’air d’avoir des mots plus durs que n’importe qui en caricaturant le président que Sidya appelle « Aladji-Professeur » ? C’est un pas que certains veulent déjà franchir…

Par ailleurs, la réaction du président français a surpris plus d’un ; alors qu’il venait juste de révéler avoir déjà prévenu son homologue guinéen qu’il faut justement associer l’opposition…

 

 

 

Commentaires