Hier, dimanche 19 mars 2017, marquait le treizième anniversaire de la disparition de Siradiou Diallo, journaliste et homme politique, fondateur de l’UPR (Union pour le Progrès et le Renouveau). À cette occasion, les responsables du parti ont organisé une cérémonie de lecture du Saint Coran pour le repos de son âme. C’était en présence du président de la République, le professeur Alpha Condé, du président de l’Assemblée nationale, des membres du Gouvernement et de certains leaders politiques, a constaté Guineematin.com, à travers deux de ses reporters. 

Organisée à Conakry cette année, les responsables de l’UPR ont voulu par cette cérémonie de commémoration de l’an treize du décès de Siradiou Diallo, rendre aussi hommage à ses compagnons de lutte dont : Bâ Mamadou et Elhadj Ibrahima Maci Bah.

Mr. Sidya Touré de l'UFR

Mr. Sidya Touré de l’UFR

Interrogé peu après la fin de la cérémonie, Mr. Sidya Touré de l’UFR et Haut représentant du chef de l’Etat dit avoir connu feu Siradiou Diallo en 1968, avec qui il a passé pendant plus de 10 ans des vacances à Abidjan. Ce qui a permis aux deux hommes de mieux se connaître. « Je dois vous signaler que le jour où Siradiou Diallo est décédé, j’étais à Addis Abeba et c’est le président Konaré qui m’a appelé à l’hôtel pour me dire que ce décès avait eu lieu. J’ai pris mon avion, je suis rentré à Conakry. Si vous vous souvenez, je suis venu avec le corps. Donc, cela explique vraiment les liens que nous avons avec un leader charismatique vraiment, un grand leader que nous avons perdu malheureusement », a dit le Haut représentant du chef de l’Etat.

Elhadj Mohamed Bah Kaba,

Elhadj Mohamed Bah Kaba

Pour sa part, le doyen Elhadj Mohamed Bah Kaba, ancien ministre, ancien député à l’Assemblée nationale de Guinée et oncle de Bâ Mamadou, dit avoir connu également feu Siradiou Diallo en 1968, à l’époque journaliste à Jeune Afrique. « Bâ Mamadou, Siradiou Diallo, le président Alpha Condé, moi et bien d’autres, on a créé la CODEM (Coordination de l’Opposition Démocratique) quand j’étais député en 1995 (…). Quand il y a eu la fusion, c’est nous qui avons créé l’UPR, j’ai ma carte. Siradiou Diallo était un jeune par rapport à moi, très intelligent, ouvert et honnête. Parce que quand Bâ Mamadou a été candidat à la présidentielle de 1998, il a dit à Bâ Mamadou qu’il ne sera pas élu, parce que tant que Lansana Conté sera candidat, personne ne sera élu, Bâ Mamadou a accepté quand même », a-t-il révélé.

Dr. Marega Fodé, député uninominal de Dinguiraye et neveu de Bâ Mamadou

Dr. Marega Fodé

Enfin, Dr. Marega Fodé, député uninominal de Dinguiraye et neveu de Bâ Mamadou a dit que cette cérémonie est d’une importance capitale, car c’est l’histoire de tout un pays qui est commémorée. « Bâ Mamadou et Siradiou Diallo étaient des hommes de conviction, c’était des hommes de foi, c’était des hommes courageux, c’était des hommes qui avaient l’esprit d’Etat et qui avaient l’autre opinion de la Guinée. Ce sont eux qui ont posé les jalons de cette démocratie que nous connaissons aujourd’hui », a-t-il expliqué.

Ibrahima Sory Diallo et Abdallah Baldé pour Guineematin.com 

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments