ministres guinéens, gouvernement, C’est désormais officiel ! Les ministres guinéens sont « interdits » de l’accueil du président français, François Hollande, à l’aéroport international de Gbéssia, à Conakry, sans doute pour cause d’Ebola.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 27 novembre 2014, à la veille de l’arrivée du président français, il est demandé à la foule de ministres, conseillers et consorts de se rendre (en discipline) au palais des Nations, rebaptisé récemment palais Mohamed V, dans la commune de Kaloum, où pourraient bien être installés des kits de lavage de mains et des thermos flashs pour la vérification de la température.

Plus aucun espoir pour eux de faire changer cette mesure, évidemment contraignante pour tous ceux qui s’étaient apprêtés depuis de longues semaines et qui rêvaient se faire photographier serrant la main du chef de l’Etat français à l’aéroport de Conakry. Et, ce n’est pas évident que cela se fasse au palais où la foule des gouvernants actuels est acceptée.

Pourtant, la rumeur avait été ventilée et cette mesure qui ressemble quelque peu à une « mise en quarantaine » des ministres était dénoncée par certains compatriotes, sans dire que cette rumeur venaient des ministres ou que ces derniers étaient très frustrés…

Tout de même la « quarantaine » des ministres est désormais allégée puisqu’ils sont autorisés d’aller voir monsieur François Hollande de près, même si l’obsession de toucher le chef de l’Etat français peut toujours subsister…

La maladie à virus Ebola qui frappe la Guinée depuis bientôt un an, a fait (jusqu’à la semaine dernière) 1 2 33 morts, selon les chiffres officiels qui ont souvent tendance à minimiser… La transmission de cette grave maladie se fait par contact direct avec un des liquide (y compris la chaleur) avec un porteur malade. Mais, en Guinée on continue à se serrer les mains comme si cela ne comportait aucun risque.

Evidemment, le chef de l’Etat français ne pourra se permettre des comportements à risques en Guinée, même si cela pourrait frustrer des ministres guinéens, même si ces derniers rêvaient d’avoir un vendredi des plus bénis ce 28 novembre 2014 : être avec le dirigeant actuel de la France !

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose le communiqué officiel de la présidence de la République de Guinée :

Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité existant entre la Guinée et la France, Son Excellence François Hollande, Président de la République Française, effectuera à compter du vendredi 28 Novembre 2014, une visite officielle à Conakry.

Sont conviées à prendre part au cérémonial d’accueil prévu à 13 heures au Palais Mohamed V (Cité des Nations), commune de Kaloum, les personnalités ci-après :

  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
  • Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
  • Monsieur le Premier Président de la Cour Suprême ;
  • Madame la Présidente du Conseil National de la Communication ;
  • Monsieur le Président du Conseil Economique et Social ;
  • Monsieur le Grand Chancelier des Ordres Nationaux de Guinée ;
  • Monsieur le Médiateur de la République ;
  • Messieurs les co-présidents de la Commission de Réflexion sur la Réconciliation Nationale 
  • Monsieur le Président de la CENI ;
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
  • Mesdames et Messieurs les Ministres Conseillers à la Présidence ;
  • Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;
  • Monsieur le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale;
  • Messieurs les Chefs des Etats-majors des Armées de Terre, de l’Air et de la Marine ;
  • Monsieur le Chef d’Etat-major Particulier de la Présidence ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux de la Police et de la Douane ;
  • Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions Diplomatiques et les Représentants des Organisations Internationales ;
  • Monsieur le Gouverneur de la ville de Conakry.

Conakry, le 27 Novembre 2014

Le bureau de presse de la présidence de la République

Commentaires