photo 4Comme tous dimanches, les responsables, militants et sympathisants de l’UFDG en Angola étaient en assemblée générale ce 5 octobre 2014 à Hoje Ya Henda, Luanda. Avant les questions politiques et organisationnelles, la rencontre a permis de faciliter les traditionnelles salutations des lendemains de fête.

Dans les débats, plusieurs intervenants n’ont pas caché leur déception face au mutisme observé par la direction nationale du parti depuis l’incompréhensible assassinat d’Elhadj Amadou Oury Diallo, président de la section motard de l’UFDG.

Pour beaucoup de militants, si la haine du pouvoir à leur égard n’est plus à démontrer, c’est aussi le laisser-faire des responsables de l’UFDG qui favorise les exactions du pouvoir RPG sur les militants qu’on se permet d’assassiner désormais en dehors des manifestations et autres marches qui avaient déjà occasionné 57 morts.

« Nous essayons de les sensibiliser. Pour eux, cet assassinat est une provocation, donc ils veulent qu’il y ait des réactions conséquentes… », a rapporté Elhadj Chérif Diallo, secrétaire fédéral de l’UFDG en Angola, joint au téléphone par Guineematin.com

Avec la collaboration de Mamadou Koumy Diallo, Guineematin.com vous propose ci-dessous quelques images de l’assemblée générale de ce dimanche 5 octobre 2014

 

Facebook Comments