Assemblée nationale, ouverture de la session budgétaire Une promesse du chef de l’Etat vient, celle-là, d’être réalisée, ce jeudi 18 décembre 2014 à l’Assemblée nationale. On se souvient qu’à la faveur de l’escale du président français, François Hollande, à Conakry, sur la route du sommet de la francophonie, à Dakar, le président Alpha Condé avait annoncé qu’il fera voter le statut particulier de l’opposition. Désignant même Cellou Dalein Diallo comme titulaire de ce poste, le chef de l’Etat avait indiqué que l’Assemblée l’avaliserait. Aujourd’hui, c’est chose faite !

Selon notre reporter, Yacine Sylla, l’ensemble des députés présents ont approuvé cette initiative du président Alpha Condé et de son régime. Une unanimité symbolique dont le projet de loi des finances 2015 n’a pas pu bénéficier.

Mais, n’ayant besoin que d’une majorité simple pour passer, la Loi ds finances initiale 2015 a été adoptée par la volonté des députés de la mouvance. Le vote négatif des libéraux et l’abstention des républicains n’enlèveront rien à sa légalité qui s’impose désormais tous…

A suivre !

 

Commentaires