pednC’est devant une petite foule que s’est tenue, ce samedi 16 septembre 2016 , l’assemblée générale du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), à son siège à Ratoma, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Trois points étaient à l’ordre du jour : les adhésions, le compte-rendu de la restructuration dans certaines communes de la capitale Conakry et des précisions sur l’arrivée de Lansana kouyaté, président du PEDN.

Comme d’habitude, cette assemblée générale a débuté par la présentation des adhérents et ensuite des responsables de certaines communes de la capitale, au nom du PEDN, ont fait le compte rendu de la restructuration dans ces communes .Pour Malik Camara, le secrétaire fédéral de la commune de Kaloum, la restructuration dans cette commune avance : « il y’a 12 sous-sections qui sont à Kaloum , toutes les sous-sections sont finies. Il ne reste que la section de l’ile de Kassa. S’il plait à Dieu, dans deux jours, nous allons traverser pour mettre les sous-sections aussi. Pour le moment à Kaloum tout va bien. Aujourd’hui à Kaloum, le PEDN est la cible à abattre par le RPG et l’UFDG, parce-que le PEDN a pris le terrain de Kaloum. Si Dieu le veut, après les résultats vous verrez », a-t-il rassuré.

Dans les précédentes réunions du parti, des responsables ont annoncé que Lansana Kouyaté serait à Conakry le 24 de ce mois de septembre. Hadja Fanta Kouyaté, la présidente du comité d’organisation pour le retour de Lansana Kouyaté, a tenu à préciser que cette date est une proposition  faite à Kouyaté. « On a appris partout, sur les réseaux sociaux, que le président Lansana Kouyaté doit rentrer le 24 septembre. Encore une fois, cette date qu’on a proposé au président, vu son emploi du temps très chargé, la décision finale reviendra au patron, lorsqu’il donnera sa réponse, la date sera officialisée », a-t-elle expliqué.

Parlant des préparatifs des élections communales et communautaires au PEDN, Dr Sow Mamadou Kaba, secrétaire général de la jeunesse du parti, a dit que le PEDN se prépare sûrement et tranquillement. « Le PEDN est entrain de préparer les élections communales et communautaires tranquillement et sûrement, parce-que je vais vous donner une information. A Mandiana, il y a déjà une sous-préfecture où les jeunes ont choisi leur candidat, nous demandons aux autres fédérations de faire la même chose », a-t-elle conseillé.

Concernant l’enquête pour corruption ouverte aux Etats-Unis et qui vise le président de la république, Dr sow Mamadou Kaba déclare que le PEDN est fâché : « le président alpha Condé est actuellement éclaboussé par la corruption du haut niveau par la justice américaine et, aucun membre du gouvernement n’a pris la parole pour donner la bonne information. Donc, vraiment nous au PEDN  nous sommes sidérés et on est fâché parce qu’on ne fait que tromper le peuple, si un président est cité, logiquement les minutes qui suivent, le gouvernement devrait organiser une conférence pour éclairer les choses. Donc, on demande au gouvernement de nous donner rapidement la vraie information », a-t-il souhaité.

Pour Sosso Kanté, membre de la cellule de communication du PEDN, la rencontre entre Alpha Condé et Aboubacar Sylla (président de l’UFC et porte-parole de l’opposition)  est une bonne chose : « le PEDN salut la main tendue vers Aboubacar Sylla et les autres partis, parce-que ça permet de décrisper la situation sociopolitique dans le pays, ce qui est plus important, c’est le fond », déclare-t-il.

Kadiatou Baldé pour Guineematin.com

Tel: 620528554 /664600100

 

Facebook Comments

Guineematin