Abdourahmane Bakayoko, les Démocrates GuinéensLe leader du parti ‘’Les Démocrates Guinéens », Abdourahmane BAKAYOKO, passera sa première nuit de prison à la maison centrale de Labé, ce samedi 8 novembre 2014, a appris le correspondant local de Guineemation.com qui a assisté à son arrivée au Tribunal de Première Instance.

Son audition à la Brigade de Recherche de la Gendarmerie de Labé s’est terminée hier, vendredi 7 novembre, entre 19 h et 20 h, a-t-on rapporté à Guineematin.com ; et, six (6) points sont retenus contre Abdourahmane BAKAYOKO : «la politique d’Alpha Condé et Cellou Dalein (qui a coûté la vie à près de 100 manifestants entre 2010 et 2013) est honteuse et dangereuse » ;

« Alpha et Cellou sont ethnocentristes » ; «Alpha n’a derrière lui que les malinkés, Cellou les Peuhls, c’est grave » ;  «J’ai très peur que Alpha et Cellou brûlent la Guinée comme Gbagbo et Ouattara ont brûlé la Côte d’Ivoire » ; « Si Alpha et Cellou quittent la politique avant de déclarer une guerre civile, il n’y aura plus jamais de guerre en Guinée » et « Si Alpha et Cellou ne brûlent pas la Guinée, la Guinée ne brûlera jamais.»

L’accusé a été déposé ce samedi aux environs de 15 heures 30 dans le bureau de Monsieur Malick Marcell, Substitut du Procureur près le Tribunal de Première Instance de Labé qui pourrait le placer sous mandat de dépôt eu égard à la gravité des charges retenues contre le jeune politicien.

Pas d’avocats aussi audacieux en Guinée pour aller défendre Abdourahmane Bakayoko à Labé ?

Abdourahmane BAKAYOKO a dit à Guineematin.com n’avoir pas trouvé un avocat pour assurer sa défense dans ce dossier. Selon le jeune leader politique, plusieurs cabinets ont été contactés pour venir le défendre, mais aucun n’a eu l’audace de le faire. « Ils ont tous décliné la demande, prétextant un risque de perdre leurs vies ou leurs véhicules suite à d’éventuels soulèvements populaires à Labé », a-t-il ajouté.

Du Tribunal de première instance de Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 113 515  

 

 

Facebook Comments