Arrivé le dimanche 14 mai 2017, où il a successivement validé les conclusions du séminaire des fédérations d’Europe de son parti, animé un meeting géant et une conférence-débat au Parlement bruxellois, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a bouclé, ce mardi, son séjour bruxellois (Belgique), par des visites ayant échu aux communautés malinké et forestière de Bruxelles, ainsi qu’au doyen de la Communauté Guinéenne de Belgique. Votre journal électronique, Guineematin.com a été témoin de ces différentes rencontres via son Correspondant en Europe.

Il n’est un secret pour qui connaît Bruxelles que l’entrepôt d’exportation de véhicules et pièces détachées de Bruxelles dénommé « Belgo » constitue le siège naturel de la Communauté malinké de cette ville.

Ils étaient plusieurs dizaines d’exportateurs de véhicules d’occasion vers l’Afrique et la Guinée, originaires de la Haute-Guinée, à accueillir, ce mardi ensoleillé à Bruxelles, au sein de leur centre d’affaires, « Belgo », dans un enthousiasme indescriptible et une ferveur sans précédent, avec à la clé des messages de frustrations et de déception émis à l’encontre d’Alpha Condé et de son gouvernement, notamment par des ressortissants de Beyla et Faranah.

« Vous êtes l’homme de la situation! Vous avez fait vos preuves au faîte du Ministère des Travaux Publics! Votre récente tournée en Haute-Guinée nous a rassurés! Alpha a trahi son serment et le Peuple de Guinée ! Alpha est le champion des promesses stériles en périodes électorales », tels sont, entre autres, les slogans scandés par la Communauté malinké de Bruxelles, massivement mobilisée, pour accueillir le Chef de File de l’Opposition guinéenne.

Après « Belgo », Cellou Dalein Diallo et sa suite ont automatiquement mis le cap sur un autre entrepôt-garage dirigé par Jean Paul Kolomou, Président de la Communauté de la Guinée-Forestière. L’ambiance et les messages véhiculés sont identiques, sinon plus forts que ceux de l’étape précédente.

Très ému et visiblement emporté par la chaleur fraternelle à lui témoignée çà et là, par ses compatriotes vivant à Bruxelles, Cellou Dalein Diallo a vivement remercié ses hôtes, non sans les inviter au resserrement de leurs rangs, en refusant le tribalisme, en privilégiant l’intérêt national et en respectant les lois et règles du pays d’accueil.

« La Guinée est une famille. Vous me l’avez prouvé aujourd’hui par la qualité de votre mobilisation. J’en suis très touché. Je vous remercie du fond du cœur. L’objet de ma présence parmi vous est de vous inviter à l’union et à l’entente, sans aucune considération tribale et ethnique, dans l’intérêt supérieur de notre joyau commun qu’est la Guinée, en restant scrupuleusement respectueux des lois et règles du pays d’accueil ».

Répondant à certaines questions posées par l’assistance en liesse, Cellou Dalein précise : « Ma tournée en Haute-Guinée avait pour but d’apporter un démenti formel à l’injustice dont j’ai été victime de la part de certains politiciens m’accusant gratuitement de ne pas aimer cette région et ses populations. Ce qui est archi-faux, tant et si bien que les infrastructures routières réalisées en Haute-Guinée pendant ma gestion du Ministère des Travaux Publics parlent d’elles-mêmes. J’étais un ministre de la République qui orientait les investissements par ordre de priorité. Je n’étais pas un ministre de région sinon j’allais mettre le Foutah en avant. Il en sera de même lorsque je serais élu Président de la République », a rassuré Elhadj Cellou Dalein Diallo.

Bouclant la boucle par la visite de courtoisie qu’il a rendue au doyen de la Communauté Guinéenne de Belgique, El Hadj Sanoussy Bah, le Chef de File de l’Opposition guinéenne a bénéficié d’une attention soutenue du patriarche.

Des prières et bénédictions ont été prononcées pour la prospérité et la paix sociale renforcée en Guinée.

Mandian SIDIBE, Correspondant de Guineematin.com en Europe

Commentaires