Président de la République à DENKEBoké, 3 septembre 2014 – Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, était l’hôte des populations du district de Dènkèn dans la sous-préfecture de Kolaboui, Préfecture de Boké, où il a procédé au lancement des travaux de récolte du champ de riz de Elhadj Mamadou Bobo Diallo, Président par intérim de la Chambre nationale d’agriculture.

La présence du chef de l’Etat dans ce champ de riz qui s’étend sur plus de 800 ha, démontre tout le soutien qu’il apporte aux agriculteurs afin qu’ils répondent à une de ses préoccupations majeures qui est l’autosuffisance alimentaire.

C’est pourquoi la visite du Président de la République dans ce champ de riz a fait l’objet d’une forte mobilisation des populations de cette localité qui étaient venues témoigner leur attachement à son programme de développement agricole.

L’initiateur de ce projet, Elhadj Mamadou Bobo Diallo, PDG de la société de pêche SIP-Boureima,  Président par intérim de la Chambre nationale d’agriculture, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction : « Le Président de la République m’a honoré aujourd’hui à plus d’un titre. Ce que je gagne aujourd’hui, c’est plus que ce je gagne sur mon champ. J’ai commencé ce champ depuis 2002. Mais jamais je n’ai eu une telle visite. Donc, je suis tellement content, heureux et encouragé, c’est comme si je n’ai rien fait. Parce que j’ai dit au Président de la République que de l’autre côté de la rive, il y a plus de mille hectares. Il m’a demandé pourquoi je n’ai pas cultivé ce domaine. Je lui ai dit parce qu’il y a le riz dans les magasins en grande quantité. C’est ainsi qu’il a promis de mettre une rizerie en Basse Guinée. Donc les mots me manquent pour exprimer mes sentiments ».

C’est dans une ambiance colorée de folklore Baga que le Président Alpha Condé a lancé les travaux de récolte de ce champ de riz avant de revenir sur ses ambitions dans le monde agricole : « Ce qui est important pour moi, c’est encourager l’agriculture. Et Elhadj Mamadou Bobo Diallo a été un grand agriculteur. En venant ici, je veux montrer que je veux encourager les agriculteurs. Tant qu’on importera du riz je ne serais pas satisfait ».

Une cérémonie que le Président de la République a mise à profit pour faire une large sensibilisation des citoyens de cette localité sur les méthodes de prévention contre la fièvre hémorragique à virus Ebola et leur rassurer que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour vaincre cette maladie dans un bref délai.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Commentaires