C’est avec stupeur et consternation que l’opinion nationale et internationale a appris le kidnapping et l’assassinat des cadres de l’Etat et des hommes de medias à Womey dans la préfecture de N’Zérékoré le 16 septembre 2014 en mission de sensibilisation sur la fièvre Hémorragique à virus EBOLA.

Le cercle de réflexion des jeunes cadres de la Guinée forestière constate avec amertume que cette région, est devenue, depuis un certain temps le théâtre de violations des droits humains restées impunis, constituant ainsi un terreau fertilisant de la criminalité. Nous avons encore en mémoire les macabres bilans de Galakpaï, de Saoro, de Zogota, de N’Zérékoré, de Koulé et de Beyla.

Le cercle des jeunes cadres de la guinée forestière condamne avec vigueur ces crimes odieux qui souillent l’image de cette région  et celle de la Guinée toute entière aux yeux de la communauté nationale et internationale.

Il invite l’Etat à user de tous les moyens légaux à sa disposition pour faire aboutir l’information judiciaire déjà ouverte, et punir les coupables à la hauteur de leur forfaiture, tout en respectant les droits de l’homme dans la procédure d’enquête, pour que, plus jamais, ce genre de cynisme ne se répète en Guinée.

Le cercle attire l’attention des autorités sur le pessimisme negatif de certains citoyens et  l’intoxication faite par des hommes politiques et certains cadres, entrainant ainsi une réticence de certains citoyens, en vue d’une récupération politique de la crise engendrée par la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Par ailleurs, il rappel à tous les citoyens que le monde entier est en guerre contre cette virulente épidémie de la fièvre Ebola et que la Guinée est en Etat d’urgence sanitaire qui impose à tous le respect de certaines mesures visant à stopper la propagation du virus.

Il  exhorte tous les citoyens à l’acceptation des missions de sensibilisation et invite tous les compatriotes à l’apaisement notamment les populations des localités concernées car les campagnes de sensibilisation pour la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola seront accentuées de plus bel pour le bien être des communautés.

En attendant que lumière soit faite sur cette tragédie, le cercle des jeunes cadres de la Guinée forestière adresse toute sa compassion au gouvernement et présente ses condoléances les plus attristées aux familles de :

–          Moriba Touré, sous-préfet de Womey

–          Dr Ibrahima Fernandez, directeur préfectoral de la santé de N’Zérékoré

–          Dr Ibrahima Saliou Barry, directeur général adjoint de l’hôpital régional de N’Zérékoré

–          Pépé Kpoghomou, chef de centre de santé de Womey

–          Moïse Mamy, Pasteur évangéliste de Zao

–          Molou Chérif, technicien à la radio rurale de N’Zérékoré

–          Sidiki Sidibé, technicien stagiaire à la radio rurale de N’Zérékoré

–          Facély Camara, journaliste dans une radio privée

Que les âmes de ces martyrs de la Guerre contre Ebola reposent en paix.

Ensemble sauvons la Guinée de la fièvre hémorragique à virus Ebola !

Conakry, le 22 septembre 2014

 Le porte parole

Joachim B. MILLIMOUNO

Facebook Comments