le président Blaise Compaoré, pire que Ebola, selon les manifestants à OuagadougouLa situation se développe dangereusement au Burkina Faso.  Des responsables de l’armée et de l’opposition ont successivement rencontré Moro Naba, le roi des Mossi ! L’opposition demande au président, Blaise Compaoré de quitter le pouvoir.

Selon nos informations, des combats se déroulent autour du palais présidentiel. Et, pour le moment, Blaise Compaoré se trouverait toujours à l’intérieur du palais.

Des édifices comme l’hôtel Azalaï, le palais de l’Assemblée nationale et le siège du parti au pouvoir ont été saccagés, selon nos informations. L’armée est déployée. Il y a eu au moins un mort.

Guineematin.com suit de très près l’évolution politique du Burkina qui est actuellement loin d’être favorable au régime de Blaise Compaoré.

Commentaires