Commission électorale nationale indépendante, CENILe recrutement d’un nouvel opérateur de saisie fait de nouveau débat en Guinée. Si l’opposition (même en critiquant la procédure de sélection) n’a toujours pas une position claire et tranchée sur la question, la mouvance présidentielle, elle, a salué ce pas franchi par l’institution chargée d’organiser les élections dans notre pays.

Justement les commissaires de cette institution, la CENI, ont organisé ce weekend un atelier pour expliquer aux journalistes le processus qui a abouti à la sélection « provisoire » du nouvel opérateur, GEMALTO France.
Guineematin.com vous propose, ci-dessous, des tranches vidéos réalisées à cette occasion par F. Yacine Sylla :
La CENI s’explique devant les médias : Pathé Dieng, commissaire chargé de planification : comment GEMALTO France a gagné le marché d’opérateur de saisie

Yaya Kane : commissire de la CENI chargé des programmes

Sept des neuf sociétés qui ont acheté l’appel d’offres de la CENI étaient étrangères
Le processus de la sélection de GEMALTO expliqué par la CENI : 2 sociétés guinéennes ont acheté l’appel d’offres

La CENI sur le recrutement de GEMALTO France comme opérateur de saisie

Commentaires