Dr. Diallo Abdoulaye et Diallo SadakadjiC’est au cours d’un point de presse tenu à son siège, ce lundi 1er septembre 2014, que Dr. Abdoulaye Diallo, fondateur du parti Mouvement pour la Solidarité et le Développement, maintenant président du dit parti, s’est fait entendre sur la démission de Elhadj Amadou Oury Diallo, ‘’ Diallo Sadakadji ‘’, qu’il qualifie même d’un prévisible.

Dr. Abdoulaye Diallo, fondateur du parti, dit que la démission officiellement annoncée par Diallo Sadakadji le 28 août, n’a pas été une surprise pour les responsable de son parti, c’était plutôt prévisible car le comportement qu’il a adopté dès le lendemain de son intronisation, le 18 juin dernier, s’est avéré tout simplement inadmissible.

Selon Dr. Abdoulaye Diallo, fondateur du parti, la démission d’une personne n’est pas un secret, elle est inaliénable reconnu par tous les statuts et règlements intérieurs de toute formation. Mais, il demande que sa soit accompagné d’un minimum de respect. « Monsieur Diallo Sadakadji m’accuse d’être à la solde du pouvoir en place. Un pouvoir dont la médiocrité se passe de commentaire. Souvent lorsqu’on veut abattre son chien, on l’accuse de rage…». Dr. Abdoulaye Diallo n’a surtout pas bien apprécié cette accusation : « Diallo Sadakadji a fait preuve de bassesse et même de mauvaise foi », se fâche le fondateur du MSD.

Avant de rappeler que l’idée de confier la présidence du MSD à M. Amadou Oury Diallo a été soulevée en conseil national, nombreux responsables ont émis des réserves quant à sa capacité intellectuelle à rassembler. « La suite semble leur donner raison. C’est à l’issu d’un conseil extraordinaire que M. Amadou Oury Diallo, dit Diallo Sadakadji, a été démis de ses fonctions de président du MSD et remplacé par le fondateur du parti Dr Abdoulaye Diallo. »

Selon Dr. Abdoulaye Diallo, fondateur du parti, cette prétendue démission n’aura aucun impact sur le fonctionnement du MSD : avant Diallo Sadakadji le parti a existé et après lui il existera.

F. Yacine Sylla

Facebook Comments