On ne l’écrira jamais assez, le président guinéen, Alpha Condé, s’est donné en spectacle avant hier, jeudi 1er juin 2017, en s’énervant et devant ainsi la risée du public et la cible des hués des lycéens et étudiants de la Guinée qui lui réclamaient (logique) sa promesse électorale, qui est une dette en vers eux…

Face aux présidents des institutions républicaines, les membres du gouvernement, les diplomates accrédités en Guinée, des experts nationaux et internationaux, etc. Alpha Condé s’est mis à sauter et à imiter : « vous dites tablettes, tablettes, tablettes… Il n’y aura pas de tablettes ». Oubliant que la « promesse est une dette », le chef de l’Etat a dit que la distribution des tablettes n’est pas un droit, mais une simple volonté de sa part. Et, il s’est encore fait huer par les gamins qui se moquaient à la fois du contenu de ses propos que de sa gestuelle, de son habillement…

Ci-dessous et en vidéo, Guineematin.com vous propose le discours qui ressort la première grande attaque verbale frontale du président Alpha Condé, énervé comme jamais…

Commentaires

No Comments