Alpha Condé, président de la RépubliqueC’est à l’occasion du conseil administratif préfectoral que la nouvelle a été révélée aux participants par la première autorité préfectorale. Monsieur le directeur préfectoral des impôts, Sékou Kadouno, n’est plus à son bureau, ni à sa résidence. Pourtant, au moment du débat sur le budget préfectoral, c’est lui qui devait s’exprimer sur les fonds encaissés suite au payement des taxes, impôts et vignettes par les populations de Koubia ! Au finish, le budget préfectoral pour l’exercice 2015 n’a pas bénéficié de l’approbation des participants. Un nouveau rendez-vous est donc fixé à cet effet, le 15 janvier 2015, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de Koubia.

C’est dans la salle de conférence de la Préfecture que le deuxième Conseil  Administratif Préfectoral  de Koubia, exercice  2014, s’est tenu, les 29 et 30 décembre 2014. Cette session avait regroupé les cadres politiques, administratifs, les Maires, les sous- Préfets, les représentants des ONG, des projets et programmes, des services de défense et de sécurité, les représentants de la société civile, ainsi que les confessions religieuses.

Il a été question de faire le bilan des activités réalisées et en cours d’exécution, identifier les forces et les faiblesses afin d’envisager des solutions pour l’exercice 2015.

Pendant deux jours, les maires, sous Préfets et chefs de services Préfectoraux ont présenté le rapport de leurs activités, les perspectives pour l’année 2015 et les difficultés rencontrées. Parmi les ratés de l’exercice 2O14, le conseil a déploré à certains endroits que les courriers à l’arrivée et au départ n’existent pas ou sont mal tenus

La situation financière dans la plupart des Communes  ne répond pas à l’orthodoxie financière, et la tenue des sessions est irrégulière.

Plus grave encore, la session a déploré le détournement de l’argent des vignettes, taxes et impôts de l’exercice 2014 par  le chef section des impôts, Sékou Kadouno, qui serait en fuite selon le Préfet, Amadou Sadio Diallo. Le total de cette valeur non retrouvée s’élève à 101 millions GNF ! C’est pourquoi, le budget préfectoral n’a pas été approuvé… Rendez vous est pris pour le 15 Janvier 2015 !

Pour certains observateurs, tout a été dit sauf le programme de désenclavement de la préfecture, notamment sur les routes, l’eau et l’électricité.

Pourtant, dans les points inscrits à l’ordre du jour, figure en deuxième place les perspectives pour l’année 2015. C’est mots : Routes, Eaux et Electricité n’ont été prononcés que par deux collectivités durant les 2 jours consacrés à cette 2ème session du Conseil Administratif Préfectoral. Or, les usagers de la route, notamment Koubia-Labé savent que pendant la dernière saison  des pluies, la préfecture de Koubia a faillit être coupée de la région, suite à la dégradation très poussée du tronçon Koubia-Labé, distant de 65 kilomètres.

A l’ouverture des travaux, le préfet, Amadou Sadio Diallo, a réitéré l’adhésion des populations au projet de société du Président de la République le Professeur Alpha Condé.

Affaire à suivre !

De Koubia, Alpha Diallo pour Guineematin.com

 

Commentaires