Cellou Dalein Diallo et Mouctar DialloC’est probablement une annonce qui pourrait sonner la fin de l’idylle politique entre le principal parti de l’opposition guinéenne, l’UFDG, dirigé par Elhadj Cellou Dalein Diallo, et l’un de ses fidèles alliés, le parti des Nouvelles Forces Démocratiques, NFD, dirigé par l’honorable Mouctar Diallo.

Après un entretien accordé à Guineematin.com ce mercredi 24 août 2016, l’opposant a fait une confidence qui ne plaira pas forcément son « grand frère » et allié : « je veux briguer la mairie de Ratoma », a confié Mouctar Diallo à notre journaliste.

Autre révélation du président des NFD, son parti veut aller seul à la conquête des électeurs pour faire élire des maires et conseillers, même si l’opposant n’exclut pas des alliances avec d’autres partis politiques dans certaines circonscriptions électorales du pays.

Un conflit en perspective entre les NFD et l’UFDG ?

Depuis maintenant six (6) ans, les deux formations politiques dont les leaders (Mouctar et Cellou Dalein) partagent- au-delà du nom de famille (Diallo)- la même région d’origine et presque les mêmes électeurs. En 2010 et 2015, le parti de Mouctar Diallo a soutenu la candidature de Cellou Dalein Diallo pour la magistrature suprême. Et, en 2013, l’ancien ministre de l’Elevage s’est fait élire député sous la bannière de l’UFDG.

Ainsi, en annonçant sa volonté de briguer des mairies « contrôlées » par l’UFDG, il sera difficile de continuer à paraître comme le meilleur allié de Cellou Dalein Diallo.

A suivre !

Kadiatou Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 620 52 85 54/ 655 60 01 42

 

Facebook Comments