Soriba Sorel Camara Gouverneur de la ville de Conakry www.guineematin.com

Soriba Sorel Camara
Gouverneur de la ville de Conakry
www.guineematin.com

Dans la soirée du mardi 29 juillet 2014, au lendemain de la fête de ramadan, un drame est survenu à la plage de Rogbanè à Taouyah. Jusqu’à 23 heures, les reporters de Guineematin étaient à la plage pour constater de visu ce drame et s’informer davantage.

Selon les témoignages recueillis auprès de certains rescapés, le bilan fait état de plus d’une trentaine de morts. Le gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, arrivé sur les lieux, a annoncé la fermeture des plages et des activités culturelles mobilisant les jeunes jusqu’à nouvel ordre.

Interrogé par Guineematin.com, Mohamed Lamine Camara, qui était présent à la plage au moment des faits explique : « Il y a eu une bousculade longue de plus de 50 mètres. Les gens tombaient et d’autres cherchaient à les tirer. Mais, il n’était pas facile, il y avait d’autres aussi qui étaient derrière la cours qui forçaient pour entrer. La sécurité était bien présente, mais avec un nombre insuffisant par rapport à la mobilisation ».

Arrivée sur les lieux dans la même nuit, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, a tout d’abord présenté ses condoléances aux familles éplorées et à l’ensemble des populations de Conakry, avant de déclarer :

«Je réitère à l’ensemble des populations de Conakry, aux gestionnaires des plages que toute les plages seront fermées jusqu’à nouvel ordre. Même les activités culturelles mobilisant les jeunes dans un lieu d’anniversaire des grands artistes que vous connaissez qui mobilisent les jeunes sont interdits sur toute l’étendue du territoire de Conakry », a annoncé le gouverneur.

F. Yacine Sylla

Facebook Comments