Laye Junior Condé et directeur général de l’ONT et membre du parti présidentiel, le RPG était ce matin en ligne sur espace fm. Interrogé par nos confrères des GG (Espace fm), il rappelle que la peine de mort n’est pas abolie dans l’ordonnancement juridique de notre pays et souhaite que la peine de mort soit appliquée avec les méthodes Sékoutouréennes : les pendaisons publiques

À rappeler que le premier régime, dirigé par Ahmed Sékou Touré (1958-1984) exécutait des peines de mort par pendaison. Des personnalités publiques, comme d’anonymes compatriotes sont passés ainsi de vie à trépas, souvent avec des jugements populistes…

 

Facebook Comments