Diallo  SadakadjiSadakadji Diallo – le Président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (M.S.D) se dit très préoccupé par la situation sanitaire en Afrique de l’Ouest en générale et en Guinée en particulier, en raison de la montée des périls, plus précisément, de l’évolution effrayante du virus Ebola, – qui jusqu’ici – a fait plus de 1300 morts entre la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Nigeria.

Il réagit également avec la dernière énergie suite à la révélation sur les quatre milliards de francs cfa interceptés à Dakar mais convoyés à Dubaï. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, il est le premier homme politique à réagir sur cette affaire d’Etat.

« Au moment où les partenaires au développement de la Guinée collectent des fonds pour endiguer l’épidémie du virus Ebola, au moment où l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d’alarme, au moment où des pays amis, nous ferment leurs frontières, au moment où les compagnies aériennes s’éloignent du ciel guinéen, au moment où les Guinéennes et Guinéens meurent faute soins et par manque de campagne de sensibilisation et d’information, c’est le moment choisi par les plus hautes autorités guinéennes, avec à leur tête le Professeur Alpha Condé, pour partir en vacances. Pendant que ses ministres sont dans des paradis hôteliers d’Europe, d’Amérique et du Moyen-Orient, lui Alpha Condé se prélasse en Tunisie pour quelques jours.

L’incompétence et l’incurie du gouvernement Mohamed Saïd Fofana sont connus et reconnus depuis bientôt cinq ans. A cela vient s’ajouter l’insouciance, le manque de compassion devant la misère du peuple, la pauvreté des Guinéens et la nouvelle pandémie Ebola.

Sous le bénéfice de ce constat malheureux, je me vois obliger de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale. Et, j’invite, par voie de conséquence, le peuple digne et fier de Guinée à se prendre en charge. J’exige la démission sans condition du Professeur Alpha Condé et de son gouvernement. Un départ immédiat, parce qu’en même temps que les fonds et les soutiens arrivent à Conakry, c’est le moment choisi par Monsieur Alpha Condé pour opérer un trafic de devises entre Conakry, Dakar et Dubaï. Malgré les précisions alambiquées de la Banque Centrale de Guinée, il demeure constant que plusieurs milliards de nos francs ont quitté le pays pour Dubaï, hors des circuits officiels et interceptés par la douane sénégalaise.

Face à l’extrême gravité de cette opération ténébreuse, face à cette soustraction frauduleuse de l’argent public, mon parti le MSD, et toutes les autres formations qui partagent notre ligne, au nom et pour le compte du peuple de Guinée, appellent tous les hommes et femmes épris de justice, de transparence et de bonne gouvernance à exiger immédiatement :

– Une commission d’enquête indépendante

– Une commission d’enquête parlementaire

– L’ouverture d’une information judiciaire

– La saisine des organismes de lutte contre les biens mal acquis (Sherpa, Transparency International, entre autres).

Afin que toute la lumière soit faite sur les transferts de fonds entre Conakry et Dubaï. Ces fonds doivent être rapatriés dans les meilleurs délais parce que l’urgence aujourd’hui est à la collecte des fonds pour Ebola et non la fuite des capitaux en faveur de Monseigneur Condé ».

Le 23 août 2014

Le Président Sadakadji Diallo

Facebook Comments