Les élections générales doivent avoir lieu le 23 août prochain en Angola. Mais jusqu’à présent, les autorités refusant les conditions de l’Union Européenne pour l’envoi d’observateurs électoraux. Quelles sont les conditions de l’UE pour envoyer des observateurs ?

Comment expliquer que l’Angola n’accepte pas les conditions de l’UE mais accepte celles de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) et de l’Union Africaine ?

Carol Valade, journaliste au service Afrique de RFI, répond aux question d’Osvaldo à Bruxelles.

Commentaires