Manif à LabéLes manifestations des jeunes de Labé n’ont pas duré ce jeudi 18 septembre. « Quelques jeunes sont sortis brûler des pneus », précise Fazaziou Baldé, porte parole des jeunes frondeurs, au téléphone de Guineematin.com. « La gendarmerie en a profité pour arrêter trois apprentis qui étaient d’ailleurs près de leur camion », ajoute le porte parole des jeunes qui s’en préoccupe sérieusement : « Nous avons appelé le gouverneur pour lui expliquer que ces trois jeunes n’ont absolument rien à voir avec nos manifestations contre Samba Camara.

Nous, nous sommes bien organisés. Donc, s’ils veulent arrêter des gens, c’est nous qu’ils doivent arrêter et non s’attaquer aux jeunes qui vaquent à leurs occupations ».

A en croire Fazaziou Baldé, il n’y aura pas de manifestation jusqu’au lundi : « Nous voulons donner la chance aux négociations puisque le gouverneur, lui a pris partie…», dit le porte parole.

Depuis quelques jours, les jeunes de Labé manifestent pour le départ du directeur de la maison des Jeunes qui dirige un mouvement de soutien pour la réélection du président Alpha Condé. Pour les jeunes de Labé, même si chacun peut militer dans le parti de son choix, celui qui assume les fonctions de directeur de la maison des jeunes ne devrait pas constituer ou diriger des mouvements de soutien à un candidat, fut-il le président de la République…

 

Facebook Comments