Cheick SakhoDépart Waymark/Sabari, recrutement d’un nouvel opérateur de saisie sur un appel d’offre international, réactivation du comité de suivi et du comité de veille. Ce sont entre autres résultats du dialogue politique interguinéen ouvert le 26 juin dernier et clôturé ce samedi 5 juillet 2014. Au sortir de la salle des Actes du palais du peuple, à la fin des travaux, les principaux acteurs du dialogue se sont exprimés devant les médias. Guineematin.com vous propose ici l’extrait de la déclaration du ministre de la Justice, Garde des sceaux, modérateur de ce dialogue.

L’important, c’est qu’après deux jours de débat, des débats fructueux dans l’intérêt national sur les accords politiques du 3 juillet 2013, on est arrivé à purger les cinq points qui ont été retenus hier. C’est une avancée pour la Guinée que l’opposition républicaine et la majorité présidentielle puissent discuter sur des points touchant l’intérêt national, c’est indispensable et important.

Il y a eu consensus sur tous les cinq points retenus. Tout cela a fait l’objet d’un débat, d’un échange d’idées, de propositions et d’un consensus. Le texte sera paraphé par tout le monde.

Un comité de suivi a été installé, le ministre de l’administration du territoire va prendre un arrêté pour donner forme à cela. Un comité de veille également, a été installé. Tous ces deux organes additifs montrent la volonté des parties et du gouvernement d’avancer sur ce chemin.

Facebook Comments