Dans un entretien accordé à Guineematin.com, ce lundi 5 juin 2017, le président du groupe parlementaire « Libéral-Démocrate » et vice-président de l’UFDG de l’UFDG s’est attaqué aux propos du ministre conseiller à la présidence de la République, Sanoussy Bantama Sow, le samedi dernier au siège national du RPG arc-en-ciel, lors de l’assemblée générale hebdomadaire.

Bantama Sow, s’exprimant sur l’affrontement verbal entre le président de la République et les étudiants guinéens, le jeudi 1er juin, a qualifié cela de « non évènement ». C’est ce que n’a pas aimé l’opposant.

Pour Fodé Oussou Fofana, les propos du président Alpha Condé sont si graves qu’on ne peut accepter qu’ils soient qualifiés de non évènement pour les enterrer ! Il faut que le président de la république- qui a insulté aussi bien les étudiants que leurs parents- présente ses excuses, réclame-t-il.

Par ailleurs, l’opposant guinéen s’est insurgé contre la paralysie de l’administration guinéenne. Prenant les exemples des ministères de la Sécurité et des Affaires étrangères, Fodé Oussou Fofana a expliqué que c’est Alpha Condé même qui sème les germes de l’inefficacité de l’Administration en opposant les uns aux autres. Il a cité le cas du Directeur national des services de police, Bangaly Kourouma, qui se croit plus proche du président de la République que le ministre et qui empêche ce dernier de mettre en œuvre ses initiatives. Au ministère des Affaires étrangères, le vice-président de l’UFDG a parlé du sabotage du Département par le secrétaire général, Hady Barry, qui se croit plus écouté à Sékhoutouréya que la ministre, Hadja Makalé Camara. Selon l’opposant, Hady Barry n’assiste même pas au conseil de cabinet et se croit plus fort que la ministre.

A en croire Fodé Oussou Fofana, c’est cette manière de gouverner qui fait que l’administration publique ne fonctionne pas.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose cet entretien accordé à Ibrahima Sory Diallo et qui a été diffusé en direct sur la page Facebook de Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin