opposition guinéenne Les dirigeants de l’opposition guinéenne animent une conférence de presse en ce moment même à la Maison de la presse, à Coléah, comme prévu il y a quelques jours. Seulement, contrairement à ce qui avait été annoncé lors de la dernière rencontre au siège de l’UFDG, à Hamdallaye CBG (donner la date du meeting), les opposants auraient renoncé à une manifestation avant l’arrivée de François Hollande à Conakry…

« Les leaders viennent de finir leur conclave chez le président Sidya Touré. Je pense qu’ils ont renoncé au meeting préalablement annoncé. Même s’il y aura quelque chose, ça pourrait être après la visite de François Hollande… », nous confiait une source proche de l’opposition, il y a quelques minutes.

Concernant la façon dont ils comptent accueillir le président français, on ne sait pas d’abord si Hollande va « recevoir » l’opposition guinéenne ou pas ; mais un mémorandum retraçant tous les points de revendication et les critiques de la gouvernance Alpha Condé est déjà préparé à l’intention du président français, socialiste comme son homologue guinéen…

Quinze après la dernière visite d’un président français à Conakry (Jacques Chirac), la capitale guinéenne vit aujourd’hui au rythme des préparatifs de l’arrivée de François Hollande, le vendredi 28 novembre 2014. En proie à une épidémie (Ebola) sans précédent et une gouvernance très décriée par une part importante des Guinéens, la Guinée d’Alpha Condé ressemble très fort à celle de Lansana Conté (en 1999) lors de la visite de Chirac : corruption, mal gouvernance, exclusion, répression de toute contestation avec près de soixante morts la plus part tués par balles lors des manifestations pacifiques pour la tenue et la régularité des élections législatives, etc.

A suivre !

Nouhou Baldé

Facebook Comments