François Hollande et Alpha CondéFrançois Hollande, KO  SADHI ! KO TOOLI !* KAPA LOUYOU !* WONOUWALI ! WONOUSENE !* ANICE ANIBARA !* BIENVENU (en pular, guerzé, soussou et maninké), a clôturé sa lettre ouverte adressée au président français l’opposant le plus craint et plus combattu du régime Alpha Condé. Bah Oury, le premier vice-président de l’UFDG, exilé en France (comme tous les autres opposants et les membres du gouvernement) a salué cette visite d’Etat avec l’espoir que le chef de l’Etat fera entendre raison son homologue guinéen pour éviter le chaos dans ce pays, notamment à la faveur des élections présidentielles prévues en 2015.

Sur l’autoroute Fidèle Castro (qui va de l’aéroport au centre-ville de Kaloum), l’effigie du président Hollande flotte sur les poteaux électriques et les forces de l’ordre massivement déployées.

A Madina, le plus grand marché de la République est particulièrement affecté. Beaucoup de commerçants ont préféré « attendre Hollande à la maison », sans doute pour éviter d’être brutalisés par des forces de l’ordre qui s’énervent et comment des exactions sur les pauvres civils au moindre pretexe. Et, la présence du tout puissant président de la toute grande puissance et ancienne mère-patrie (France) pourrait bien en être un !  « Madina est aujourd’hui comme une journée ville morte ! », dit un commerçant qui a joint Guineematin.com au téléphone.

Au centre-ville de Kaloum, siège de la présidence, de l’administration et des principales institutions, la sécurité est maximale. Surtout au palais des Nations (récemment rebaptisé « palais Mohamed V » pour faire plaisir au roi Mohamed VI qui était à Conakry en début de cette année) a fait peau neuve. Il y a quelques minutes, le protocole a demandé aux journalistes de vider la grande salle du palais qui doit être « inspectée » avant toute entrée.

Les toilettes est autres sont soigneusement nettoyées. « Il faut dire aux gens qui ne regardent les signes qu’ici est la toilette pour femmes ; pour les hommes, c’est devant… », conseillait une femme, grondant un homme, lui demandant de nettoyer proprement les gouttes d’eau…

Les reporters de Guineematin.com sont déployés dans la capitale guinéenne pour mieux vous informer…

 

Facebook Comments