general-facinet-toure-mediateur-de-la-republique-de-guineeAccusé de tous les noms d’oiseau par Elhadj Biro Kanté, membre du PDG-RDA et ancien ambassadeur en ex-Yougoslavie dans une communication relayée par Guineematin.com, le Général Facinet Touré, actuel médiateur de la République apporte un démenti cinglant aux propos qui l’accusent. Le Général Touré parle de « contrevérités » et se dit choqué par les propos du doyen Kanté, tenu le 28 septembre dernier au siège du PDG-RDA.

Dans un une interview à Guineematin.com, dans la soirée d’hier, vendredi 30 septembre 2016, le Général Facinet Touré, mis en cause, a balayé d’un revers de la main les accusations d’Elhadj Biro Kanté.

Guineematin.com : bonsoir mon Général. Tout récemment, il y a le doyen Elhadj Biro Kanté du PDG-RDA qui vous a accusé de beaucoup de choses. Comment réagissez-vous ?

Général Facinet Touré : je vous assure que j’ai été choqué, je n’en revenais pas dans la mesure où monsieur ou Elhadj Biro Kanté est mon aîné avec lequel j’ai toujours entretenu de très bonnes relations. Il n’y a jamais eu de problème, si petit soit-il, qui m’est opposé à lui. Il n’a jamais tari d’éloges à mon endroit et que cet article vienne, j’avoue que j’ai été choqué, j’ai été outré. Mais, comme je le dis toujours, le droit d’aînesse en Afrique est non négociable. Elhadj Biro Kanté est mon frère-aîné. Même si je n’apprécie pas du tout ce qu’il a dit de moi, parce que ce ne sont que des contrevérités, il ne peut apporter la preuve d’aucune de ses sorties. Je suis prêt à le défier face à face…

Guineematin.com : Elhadj Biro Kanté dit par exemple que vous avez brulé les mains de votre enfant et que Sékou Touré vous a envoyé en prison pour cela…

general-facinet-toure-mediateur-de-la-republiqueGénéral Facinet Touré : mais ce n’est pas vrai ! Ce n’est pas vrai ! Par exemple, ce qui est arrivé entre mon enfant et moi, c’est en 1972. Et, j’ai été envoyé en prison en 1977 ; alors, vous voyez ? Il n’y a même pas de chronologie des événements dans sa tête. Ça ne s’est pas passé devant lui. Je ne peux pas dire à mon grand frère qu’il ment, parce que je le respecte et je continue de le respecter, il est mon ainé. Mais, je regrette seulement que ce soit lui qui ait pu dire de telles choses qu’il ne peut nulle part prouver. Je le défie et, c’est ce que je cherche. Depuis que j’ai lu cet article où Elhadj Biro Kanté dit : « le président Alpha Condé a dit qu’il prend la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée. Mais, il a laissé quoi ? Tout a été détruit. Vous voulez qu’on dise la vérité ? A partir du 03 avril 1984, une date qui a été… un complot ourdi par Facinet Touré… ». El hadj Biro Kanté ne m’a fait que des éloges, il ne m’a adressé que des félicitations depuis 1984. Il s’est adressé à moi pour beaucoup de services que je lui ai rendus. Il estime que je dois pardonner au président Sékou Touré le fait qu’on m’ait envoyé au camp Boiro.

Guineematin.com : il y a d’autres accusations d’Elhadj Biro Kanté sur le coup Diarra Traoré dans la nuit du 04 au 05 juillet 1985 contre le régime de Lansana Conté. Il dit que le coup a échoué mais que Facinet Touré y est pour quelque chose et que vous avez profité pour créer la zizanie entre Peuls et Malinkés…

Général Facinet Touré : mais tout ça, ce sont des histoires, des contrevérités qui ne tiennent pas debout, qui ne tiennent pas la route. Il ne peut pas apporter la preuve, je vous dis. Nous étions au Togo. Je devais y aller avec le président Conté pour le sommet de la CEDEAO. Mais, finalement, le président a renoncé. Parce qu’il disait que la situation n’était pas bonne à l’intérieur du pays et que son état de santé ne le lui permettait pas. Donc, je suis finalement allé seul. Mais après, c’est le président Eyadéma et le président Houphouët Boigny pour que le président Conté nous rejoigne là-bas. Quand ça (le coup Diarra Traoré, ndlr) se passait ici,  moi, je n’étais pas là. Nous étions à Lomé, le président Conté et moi.  Nous sommes rentrés et on nous a accueillis en apothéose. Tout le monde a vu ça. Devant cette émotion, le président, tout ce qu’il a pu dire aux vandales, « vous avez bien fait ; Wo fatara, en Soussou ». Depuis qu’il a dit ça, les Malinkés qui ont été vandalisés, pour eux, ils n’avaient plus de protecteur. Si le président même dit à ceux qui ont fait ça « Wo fatara », j’ai même dit, j’ai précisé, voilà le terreau dans lequel le président Alpha Condé est né. N’importe qui se présentait à l’époque, les Malinkés l’auraient choisi. Ils voyaient un messie venir pendant qu’ils étaient brutalisés. Voilà ce que j’ai dit. Mais, Biro Kanté sort des phrases de leur contexte et il monte ça en épingle pour me diaboliser. Mais, moi, je le connais sous toutes les coutures. De Beyla à Boké, à Conakry. Je peux dire beaucoup de choses sur lui et apporter les preuves de tout ce que je dis ; mais, je ne vais pas que ce soit une réponse de la bergère au berger. Il a cru me salir ; mais, il perd son temps.

Guineematin.com : par ailleurs, Elhadj Biro Kanté vous a qualifié de criminel lors de cette rencontre du PDG-RDA

Général Facinet Touré : mais c’est faux tout ça. Je vous dis qu’il est fou. Il délire.

Guineematin.com : Elhadj Biro Kanté dit qu’à l’occasion du coup Diarra Traoré, que c’est Facinet Touré qui a poussé les militaires Peuls à tuer des officiers Malinkés

general-facinet-toure-ancien-membre-du-cmrn-mediateur-de-la-republique-de-guineeGénéral Facinet Touré : qu’il apporte la preuve. Une seule preuve, qu’il l’apporte. Je le défie, qu’il apporte une seule preuve. Il ne peut pas. Je me demande d’où il a sorti tout ça. Lui, je ne sais, mais ce que je vous dis de nos relations, c’est ça. Mais, son seul problème, c’est parce que je ne fais pas les éloges du PDG, je ne pardonne pas au président Sékou Touré le fait de m’avoir envoyé en prison.

Guineematin.com : pourquoi Sékou Touré vous a envoyé en prison ?

Général Facinet Touré : il n’y avait rien du tout. C’est trop long, je ne peux pas vous expliquer ça.

Guineematin.com : que pensez-vous de tous ces complots qu’on disait réels ou imaginaires ?

Général Facinet Touré : mais, moi, j’ai toujours dit que c’est faux, jusqu’à ce qu’on me donne la preuve. Que les colons aient voulu reconquérir la Guinée, je ne dis pas non. Mais, qu’ils se soient servis de ceux-là qui hier ont trimé de leurs poches, ils ont parfois financé des actions pour que la Guinée soit libre, que les colons se soient servis de ceux-là et qu’ils l’aient accepté librement, qu’on m’apporte les preuves.

Guineematin.com : que dire de l’agression du 22 novembre 1970 ?

Général Facinet Touré : mais à l’époque j’étais chef de bataillon à Dalaba. Tout le monde a su comment cela a été monté. Ça a été annoncé quelques jours avant. Tout le monde sait que c’est un montage, toute la Guinée le sait. Pour moi, tous ceux qui ont été arrêtés et envoyés à Boiro, tout est faux. Jusqu’à la preuve du contraire. Je n’ai jamais soutenu ça. Je suis allé à Boiro, j’ai vu des gens mourir dans leurs urines, dans leurs excréments, appelant bon Dieu au secours. Et, j’ai dit c’est là-bas que l’idée de coup d’Etat pour la première fois est venue dans ma tête. Et, c’est cette phrase que Biro Kanté sort de son contexte pour dire que j’ai mûri le complot, et tout ça il a grossi ça.

Guineematin.com : que pensez-vous des écrits de Sidiki Kobélé Kéita qui a écrit pour magnifier le régime du PDG ?

Général Facinet Touré : Kobélé Kéita est mon Sanakou. Il a sa façon de voir, sa façon de se comporter, il en est responsable, je ne le juge pas. Mais, il sait que je ne suis jamais d’accord avec lui.

Guineematin.com : en tant que médiateur de la République, comment se passent les rapports avec le professeur Alpha Condé ? Est-ce que vous vous voyez souvent ?

Général Facinet Touré : je fais mon travail pour lequel je suis là. Je peux dire qu’on se voit rarement ou qu’on ne se voit même pas. Mais mon rôle de médiateur, c’est entre l’administration et les administrés. Je reçois beaucoup de plaintes contre l’administration qu’on règle.  Parfois, on obtient de bons résultats ; parfois, non.

Guineematin.com : merci mon général de nous avoir accordé cet entretien.

Général Facinet Touré : c’est à moi de vous remercier.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo et Kadiatou Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments

Guineematin