Comme à N’zérékoré, les autorités de Guékédou ont annoncé leur refus de laisser le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo animer son meeting, prévu dans la matinée de demain, samedi 22 avril 2017, a appris Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Selon l’honorable Hadja Fatoumata Diallo, le préfet de Guékédou, Mohamed V Keita, a ordonné la gendarmerie d’empêcher le meeting du président de l’UFDG. Déjà, le secrétaire général de la commune urbaine de Guékédou, Sékou Condé, n’aurait pas signé la lettre d’information de la fédération locale de l’UFDG.

« Mais, nous allons faire sortir la population demain comme prévu ! S’ils veulent, ils n’ont qu’à nous enfermer tous… », a menacé Hadja Fatoumata Binta Diallo.

Le cortège de Cellou Dalein Diallo devrait quitter la ville de Kissidougou dans la matinée pour Guékédou où la tension est déjà très vive, suite à cette inattendue interdiction.

Pourtant, jusque-là, la tournée du chef de file de l’opposition guinéenne se passe à merveille. Accompagné de l’ancien ministre de la Communication, Alhousseiny Makanera Kaké et de quelques cadres de son parti, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rencontré les sages, les religieux, les jeunes, les autorités locales et toutes les composantes des deux premières préfectures visitées, Faranah et Kissidougou.

A suivre !

De Kissidougou, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621 09 08 18

Facebook Comments