C’est monsieur Bano Sow, vice-président chargé des affaires politiques de l’UFDG qui vient d’annoncer cette surprenante information à un journaliste de Guineematin.com, dans l’après-midi de ce vendredi 21 avril 2017 à Kissidougou. Le pouvoir a interdit le meeting du président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne au stade de N’zérékoré.

A en croire ce responsable politique de l’opposition, les autorités de N’zérékoré auraient motivé l’interdiction du stade aux opposants par des instruction de leur hiérarchie, en l’occurrence le Général Boureima Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

Mais, ironise un opposant, « Boureima Condé ne saurait prendre de son propre chef une décision aussi stupide et lourde de conséquences ! C’est sans doute Alpha Condé qui lui en a donné les ordres… ».

Bref, Guineematin.com ignore pour le moment ce que décideront les opposants : « oser » maintenir leur meeting de gré ou de force ou bien se plier à une décision qui n’a aucun fondement légal…

Partis de Conakry le mercredi dernier, 19 avril, Elhadj Cellou Dalein Diallo et sa suite sont jusqu’à très bien accueillis partout où ils sont arrivés. C’est le cas pendant les deux derniers jours à Faranah et c’est aussi dans une très belle ambiance que le chef de l’opposition et son cortège ont entamé la visite de Kissidougou ce matin.

A suivre !

De Kissidougou, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621 09 08 18