Au lendemain du meeting réussi à Kaloum, l’opposition au régime du professeur Alpha Condé se renforce ! Ce lundi, 17 juillet 2017, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a enregistré le retour de cinq partis politiques, a confié à Guineematin.com un proche de l’opposant.

Selon un responsable de l’UFDG, ces partis avaient pris leurs distances à cause du point 2 de l’accord politique du 12 octobre 2016, portant sur la désignation des chefs des quartiers et présidents des districts. « Mais, maintenant que ce point 2 est devenu une loi qui s’impose à tous, ces leaders politiques ont décidé de réintégrer leur mouvance politique pour continuer le combat contre la mauvaise gouvernance, la mise en œuvre de l’accord dont l’organiser les élections locales, etc. », a précisé Alpha Boubacar Bah du service de Communication de l’UFDG.

A en croire monsieur Bah, les leaders des partis ADC-BOC, Dr. Ibrahima Sory Diallo et du RRD, Abdoulaye Kouroumah ont dit être des messagers pour leurs propres partis et ceux des trois autres : le PDA du doyen Ouremba Kourouma, le PUSG de Hadja Fatou Bangoura, le parti NG de Mohamed Cissé. « Ils ont promis de participer désormais à toutes les activités de l’opposition républicaine comme par le passé », rapporte Alpha Boubacar.

Finalement, « le chef de file de l’opposition guinéenne s’est réjoui du retour de ses collègues et souhaité que l’ont mette table rase de tous les discours tendancieux et parfois excessifs qui ont été tenus, de se pardonner et se remettre au travail pour le combat commun pour l’instauration d’une démocratie dans notre pays », dit le proche de Cellou Dalein Diallo.

A suivre !

Facebook Comments

Guineematin