Hadja Halimatou Dalein DialloEn visite à Kindia, Hadja Halimatou Dalein Diallo a accordé une interview au correspondant de Guineematin.com basé dans la cité des agrumes. Il a été question de l’actualité sociopolitique en Guinée, notamment le rapprochement qui a commencé entre le chef de l’Etat et son mari, le chef de file de l’opposition guinéenne. Nous avons également parlé de la campagne d’assainissement qui préoccupe beaucoup l’opposante qu’on vu sur le terrain ces derniers temps… Décryptage ! 

Guineematin.com : bonjour  madame Diallo. Quel est l’objectif de votre visite aujourd’hui à Kindia ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : bonjour. Je suis  à Kindia pour passer la fête de Tabaski avec ma maman.

Guineematin.com : Tout à l’heure, vous étiez au stade avec le ministre de la Sécurité, Kabèlè Camara, quelles sont vos impressions après avoir co-présidé un match de Gala avec un ministre de la République ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : Mes impressions sont bonnes, pas du fait de rencontrer le ministre ; mais, le caractère de la cérémonie. Parce que cette association a pensé à Morciré Sylla, qui a été  un grand sportif pour notre pays. Je suis née à Kindia et grandi à Kindia. Donc, ce monsieur, je le connais très bien ; c’est une très bonne initiative d’organiser un gala au nom de ce monsieur.

Guineematin.com : Quelles analyses faites-vous Hadja sur  le rapprochement entre Alpha et Cellou ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : c’est bien, nous voulons la paix, nous voulons tous l’unité nationale pour une Guinée unie et prospère. Espérons que ça va aboutir.

Guineematin.com : Vous avez récemment  déclenchée une opération d’assainissement de la ville de Conakry, parlez nous des raisons de cette initiative ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : je me suis impliquée dans cette opération parce que J’ai  vu Conakry salle ; et, c’est très triste pour notre pays. Donc, j’ai décidé de contribuer, selon mes moyens, pour donner une bonne image à notre pays

Guineematin.com : parfois madame vous êtes freinée dans vos démarches par certaines personnes, quelles sont les raisons ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : je ne  peux pas parler à leur place ; mais, je pense que ce sont des personnes  de mauvaise foi qui empêchent les activités d’assainissement de la ville de Conakry. Sinon, je suis une citoyenne guinéenne, si je peux faire quelque chose pour mon pays, je le ferai.

Guineematin.com : l’insalubrité n’est pas seulement visible à Conakry. A Kindia aussi la ville commence d’être envahie par  les saletés, qu’est ce qu’il faut  pour remédier à ça ?

Hadja Halimatou Dalein Diallo : C’est dommage pour Kindia, j’ai constaté que les caniveaux sont envahis par les ordures. Donc, j’en ai parlé au maire, je lui ai dit de s’impliquer pour que Kindia rayonne. Kindia que je connaissais avant n’a pas la même image qu’aujourd’hui. Donc,  tout le monde doit s’impliquer pour une la bonne image de cette ville.

Guineematin.com : merci Hadja Halimatou

Hadja Halimatou : C’est à moi de vous remercier

Entretient  réalisé  et décrypté à Kindia par Sékou Komoyah Kaba

 

Facebook Comments

Guineematin