Suite au drame de Regent (Freetown), qui a coûté la vie à plusieurs centaines de personnes dans la nuit du dimanche à lundi 14 août 2017, l’envoyé spécial de Guineematin.com est allé à la rencontre de l’honorable Ibrahim Nox Sankoh du parti « All People Congrès ».

Avec lui, nous avons parlé des dispositions prises par le gouvernement pour venir en aide aux rescapés, des mesures en vue pour éviter que de tels drames se reproduisent, des travaux parlementaires en cours à l’Assemblé nationale, entre autres.

Guineematin.com : bonjour honorable quel est votre réaction sur ce drame ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : c’est avec le cœur serré et plein d’angoisse que j’ai appris cette triste nouvelle. Nous avons vécu des moments difficiles. Mais, celui-là, nous n’avions jamais connu pareil. C’est un désastre ! La Sierra-Leone ne s’attendait pas à un tel drame aujourd’hui, ni demain. Je prie Le Tout Puissant qu’IL ait l’âme de toutes les victimes au paradis.

Guineematin.com : Vous les députés, vous ne saviez pas que ceux qui habitaient au pied de cette montagne couraient des risques ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : il y a un moment, le gouvernement a dit aux gens de ne pas construire à ces endroits. Mais, comme en ce moment nous on n’était pas aux affaires, à notre arrivée, on a trouvé que tout a été construit. Cependant, on a alerté la population sur les risques qu’elle encourait en habitant au pied de ces montagnes. Vous vous souvenez l’année dernière, il y avait aussi eu une inondation. Mais, le gouvernement avait aidé les proches des victimes en leur donnant des places. Mais, ce drame a permis à beaucoup de personnes de comprendre les risques qu’elles en couraient en vivant au pied de ces montagnes. Le gouvernement va désormais déposer des projets de loi à l’Assemblée nationale afin de punir ceux qui tenteront de construire à ces endroits. Mais, à l’heure où je vous parle, le gouvernement est entrain de prendre des dispositions pour octroyer des domaines aux rescapés du drame. Le gouvernement va d’ailleurs construire des maisons sociales pour les accueillir.

Guineematin.com : selon vous, que ce qui serait à l’origine de ce drame ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : premièrement, je pense que la pluie en est une des causes parce que sans elle, ce drame ne se serait pas produit. Pour des non scientifiques, ils diront que c’est un tremblement de terre. Mais, quand vous analysez bien, vous verrez qu’il y avait une grosse pierre en bas et que c’est cette forte pluie qui s’est abattue sur la ville qui a fait déplacer la pierre.

Guineematin.com : les députés à l’Assemblée nationale sont constitués de deux groupes : l’opposition et la majorité présidentielle. Comment se passe la cohabitation, ne craignez-vous pas que l’opposition puisse se servir de ce drame pour vous attaquer ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : lors de ce drame, l’opposition s’est montrée très solidaire parce qu’il y a eu assez de pertes en vies humaines. L’opposition a d’ailleurs aidé le gouvernement dans cette période difficile. Elle a sensibilisé la population en l’invitant à être solidaire aux victimes. Le vice-président de l’Assemblée nationale, Honorable Thierno Bah aussi a suivi la même démarche. Par rapport aux travaux parlementaires, souvent, on ne s’entend pas avec les députés de l’opposition. Mais, on ne s’est jamais boxé comme le font certains députés. Seulement, il arrive des moments quand les députés de l’opposition sont contre des projets de lois, ils boudent l’hémicycle ; mais, au finish, on fini par s’entendre.

Guineematin.com : est-ce que vous pouvez revenir sur les projets de loi majeurs que vous avez eu à voter cette année à l’hémicycle ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : je ne suis pas en mesure de répondre actuellement à cette question puisque nous ne sommes pas à mon bureau. Mais, je peux vous dire qu’on a voté beaucoup de projets et de propositions de lois.

Guineematin.com : on apprend qu’il y a un risque d’épidémie de choléra parmi les conséquences de cette inondation. Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement ?

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : nous prenons cette menace au sérieux. C’est pourquoi, le gouvernement a pris des dispositions en approvisionnant la population en eau potable. Nous avons aussi mis des bornes fontaines et donné des médicaments aux citoyens habitants dans les zones défavorisées.

Guineematin.com : merci Honorable d’avoir répondu à nos questions.

Honorable Ibrahim Nox Sankoh : merci à vous aussi.

Entretien réalisé et décrypté par Ibrahima Sory Diallo depuis Freetown pour Guineematin.com